Mon enfant s’étouffe, comment réagir ?

Publié le par Planète-Eléa

Un bonbon, une cacahuète ou une bille. Autant d’éléments susceptibles de provoquer un étouffement chez votre petit. Voici donc quelques conseils de prévention mais aussi de premiers secours pour éviter le pire.

La majorité des accidents par étouffement touche les enfants de moins de 6 ans. Et votre maison est une vraie zone à risques. A partir de 3 mois en effet,  il commence à attraper les objets à sa portée. Les aliments ou les petits éléments de jouets sont alors autant de minuscules dangers.

Du bon sens avant tout

Pour prévenir tous ces dangers, la surveillance demeure le maître-mot. Bien entendu, vous ne pouvez pas être à l’affût 24h sur 24. Pour votre nourrisson, veillez tout particulièrement à le coucher seul, sans encombrer son lit d’objets, par exemple de petits jouets. Lorsqu’il grandit, ne laissez en aucun cas traîner des pièces de monnaie, billes, bonbons, dragées, capuchons de stylos à sa portée. Pour avoir un aperçu des dangers potentiels, mettez-vous à… quatre-pattes !  Et au moment de l’apéritif, veuillez à ce qu’il ne se serve pas dans un bol rempli d’olive ou de cacahuètes… Il a tout le temps de découvrir ces saveurs.

En cas d’étouffement 

Avaler de travers (la fameuse « fausse route ») peut malheureusement se produire. L’objet ou l’aliment va alors provoquer une obstruction (partielle ou complète) des voies respiratoires. Si votre enfant tousse, ne faites rien. Cela signifie que l’obstruction est partielle. En clair, encouragez-le à tousser, ne lui donnez rien à boire et ne lui mettez surtout pas un doigt dans la bouche.

En revanche, s’il n’éructe pas, devient bleu ou respire mal, vous devrez agir vite. Appelez le SAMU (15) ou les pompiers (18). Tenez l’enfant contre vous et donnez des tapes dans le dos. Puis pratiquez la manœuvre de Mofenson (s’il a moins d’un an) ou de Heimlich (s’il a plus d’un an). Refaites ces manœuvre jusqu’à l’expulsion de l’objet.

 
 

Publié dans Infos santé

Commenter cet article