Sortie du single de Cassandra Foret "Premiers frissons d'amour"

Publié le par Planète-Eléa

 

Cassandra Foret sort son premier single "Premiers frissons d’amour"

 

Regardez Cassandra Foret - Premiers frissons d'amour
 

Âgée de 17 ans, Cassandra aurait pu être le sujet du titre de Claude François Belle, belle, belle. Avec ses yeux noisette et sa chevelure blonde comme les blés, elle ne laisse pas indifférent. Cassandra c’est aussi un charisme inédit qui nous transporte. Elle pousse son premier cri le 20 octobre 1998 à Ottignies en Belgique. Ne croyez pas que Cassandra est belge à cent pour cent ! Non, dans ses veines coule aussi le sang d’ancêtres espagnols. Ce mélange subtil lui offre un caractère d’acier et beaucoup de sensibilité. À seulement deux ans et demi, la jeune belge chante à qui veut l’entendre le titre Seul de Garou : elle connaissait les paroles par cœur. C’est donc à cet âge précoce, que Cassandra se découvre un talent pour le chant.

Dès quatre ans, elle intègre l’agence pour enfant Promokids qui décèle chez elle un grand potentiel. Elle multiplie les séances photos ainsi que les défilés dans sa région, dont un, où elle était la demoiselle d’honneur de Miss Belgique, Laurence Borremans. Elle jetait des pétales de roses aux pieds de son ainée.

Six printemps plus tard, c’est le cinéma qui vient la chercher : elle joue un rôle dans le film AMER réalisé par Hélène Cattet et Bruno Forzani. En 2010, le film est d’ailleurs cité par Quentin Tarantino comme l’un de ses films préférés.

À l’âge de 11 ans, Cassandra pratique l’équitation : une heure chaque dimanche. Arrivée à Paris, elle s’entraîne plus activement, deux fois par semaine avec Karim Laghouag, le grand cavalier français. Ensuite, elle est prise en main par Élodie Laborde. Mais, c’est Thierry Rozier qui a tout de suite repéré son talent. Aussitôt, la jeune belge s’inscrit pour son premier concours international à Oliva en Espagne, en février 2014 avec sa jument Cassy. Elles raflent plusieurs premières places !

En avril 2015, elle quitte Thierry Rozier pour Patrick Caron. À chaque concours, elle se classe dans les dix premières : une véritable performance.
Maité, la maman de Cassandra, mais aussi sa première supportrice, raconte : « Depuis ses quatre ans, Cassandra pleurait pour monter et j’ai toujours refusé jusqu’à ses onze ans car j’avais la hantise des chutes. »

À 16 ans, la jeune fille devient l’égérie d’une marque française et un an plus tard, d’une joaillerie belge. 

Aujourd’hui, l’artiste dessine sa nouvelle collection de maillots de bain.

Depuis son enfance, Cassandra a toujours été sous les feux des projecteurs en faisant souvent la Une des médias en Belgique ou en France. Mais, elle n’est pas la seule de la famille à briller puisque sa grande sœur, Jade Foret-Lagardère également l’épouse de l’homme d’affaires Arnaud Lagardère, connait aussi l’oriflamme du succès.

Un premier single ?

Depuis quatre ans, Pierre Pernez, un producteur français, tourne autour de Cassandra. Il lui a fallu du temps pour la persuader d’entrer dans un studio, car cette dernière était occupée par l’équitation et ses autres activités. Elle se laisse enfin convaincre et enregistre la chanson Premiers frissons d’amour, une reprise de Christine Roque qui fut un succès en 1987. La mélodie entraînante plaît à Cassandra, même si elle avoue volontiers ne pas se reconnaître dans le texte.

La voix fraîche et sensuelle de cette jeune femme nous emporte, le temps d’une chanson, dans un autre monde… Celui de Cassandra Foret.

 

 

 

Publié dans Musique

Commenter cet article