Savoir reconnaître les aliments sans gluten

Publié le par Planète-Eléa

Delpixel/shutterstock.com

Que vous souffriez de maladie cœliaque ou que vous ayez décidé de suivre cette mode qui tend à réduire la consommation du gluten, pas toujours facile d’ôter cette protéine dans notre assiette. Voici donc une petite liste pour vous aider à traquer le gluten.

Le gluten est une protéine présente dans les céréales. Vous en trouverez donc dans le blé, l’épeautre, l’avoine, le seigle et l’orge. Mais aussi dans leurs dérivés : farines, pâtes, biscuits, pâtisseries… S’il peut paraître simple de ne plus manger de pain ou de pizzas, sachez que le gluten est aussi utilisé comme additif dans la plupart des produits transformés : les sauces industrielles prêtes à l’emploi, les friandises… Sans oublier que le blé est souvent utilisé comme liant dans des préparations industrielles.

Misez sur les produits frais

Il existe en effet des aliments 100% sans gluten. En résumé, des produits non transformés. A commencer par les fruits et légumes frais. Mais aussi les compotes et les jus.

Les pommes de terre, patates douces et ignames sont une bonne alternative aux pâtes.

La viande et le poisson « bruts » sont également sans gluten. Exit en revanche les produits panés ou en croute.

Vous pouvez également vous tourner vers le jambon blanc, cru, le bacon, la poitrine fumée, les saucisses AOC (Strasbourg, Francfort, Montbéliard…), les andouillettes, les rillettes…

Les fruits de mer ne présentent pas le moindre danger.

Le riz, le quinoa, le sarrasin et le maïs peuvent remplacer les céréales qui contiennent la protéine incriminée. La maïzena et la fécule de pomme de terre seront d’excellents remplaçants des farines classiques, en pâtisserie notamment.

L’huile, le beurre, le sucre, le miel et la confiture sont dépourvus de gluten.

Les laitages « classiques » sont également sans risque : yaourt, fromage blanc, lait, fromages affinés traditionnels (camembert, Comté…). En revanche soyez attentif aux ingrédients si vous choisissez certaines préparations industrielles à base de lait comme les flans, les crèmes, les mousses, les yaourts aromatisés…

Toujours côté dessert, les mousses au chocolat « pur cacao » ne posent aucun problème. Pas plus que les préparations maison (crème caramel, crème aux œufs…)

Terminons avec les boissons. Hormis la bière et le panaché, le bar est ouvert.

 
 

Publié dans Infos santé

Commenter cet article