Quelle contraception après l’accouchement ?

Publié le par Planète-Eléa

Quel que soit le moment où vous reprendrez une vie sexuelle active, faites-vous prescrire la méthode contraceptive la mieux adaptée à vos nouveaux besoins avant même la sortie de la maternité. Une fois rentrée à la maison avec bébé, vous aurez bien d’autres choses à penser. Autant avoir l’esprit tranquille de ce côté-là.

En cas d’épisiotomie, les médecins conseillent d’attendre deux à trois semaines avant de refaire l’amour, pour laisser les tissus bien cicatriser. Si vous n’avez pas eu d’épisiotomie et si vous en avez tous les deux envie, rien ne vous empêche de recommencer plus tôt. A l’inverse, vous avez le droit de ne pas vous sentir prête avant plusieurs semaines, même lorsque l’accouchement s’est bien passé.

Mais dans tous les cas, gardez à l’esprit qu’à partir du 21e jour après l’accouchement, vous pouvez de nouveau être fertile. Pour éviter toute grossesse non désirée, mieux vaut donc discuter de votre contraception avec une sage-femme ou un gynécologue quand vous êtes encore à la maternité. Vous repartirez ainsi avec une ordonnance. La consultation dite du post-partum, six à huit semaines après l’accouchement, permettra de confirmer ce choix contraceptif ou de le faire évoluer, par exemple vers un Dispositif Intra-Utérin.

Si vous allaitez

L’allaitement peut avoir un effet contraceptif jusqu’à 6 mois après l’accouchement, à condition de respecter les règles suivantes : allaitement exclusif, jour et nuit, 6 à 10 tétées sur 24 heures ; pas plus de 6 heures entre 2 tétées la nuit, pas plus de 4 heures le jour ; absence totale de règles. En dehors de ce contexte, il est possible d’utiliser un progestatif (pilule microprogestative ou implant à l’étonogestrel) à partir du 21e jour après l’accouchement.

Si vous n’allaitez pas

Vous discuterez avec le médecin ou le gynécologue de la contraception hormonale la mieux adaptée à votre profil, et notamment de vos facteurs de risques. Il peut s’agir de progestatifs (pilule microprogestative, implant) ou d’estroprogestatifs (pilule combinée, anneau, patch).

A noter : Même si leur efficacité contraceptive est moindre que celle de la contraception hormonale, vous pouvez bien entendu utiliser des préservatifs masculins ou féminins. Il faut en revanche attendre six semaines après l’accouchement pour utiliser une autre méthode contraceptive dite barrière (diaphragme, cape cervicale, spermicides).

 
 

Publié dans Infos santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article