Carafes filtrantes : respectez les consignes d’utilisation

Publié le par Planète-Eléa

Environ 20% des foyers français utiliseraient des carafes pour filtrer l’eau avant de la boire. Après analyse, l’ANSES confirme qu’il n’existe pas de risque pour la santé du consommateur. Toutefois, elle recommande de respecter les règles d’utilisation de ces dispositifs. En particulier le fait que seule une eau potable peut être filtrée par ce biais.

Les carafes filtrantes sont des appareils de traitement d’eau à domicile devant exclusivement être utilisés avec de l’eau destinée à la consommation humaine. « Elles ne sont donc pas conçues pour rendre potable une eau qui ne le serait pas », rappelle l’ANSES. Elles sont en réalité vendues pour « [améliorer] des qualités organoleptiques de l’eau (goût de chlore notamment), [éliminer] le calcaire ou certains métaux comme le plomb ».

L’ANSES s’est auto-saisie – en raison de signalements de libération de substances indésirables dans l’eau par ces dispositifs auprès de la DGCCRF* – afin de déterminer si ces produits ne présentent pas de méfaits pour la santé. Elle a conclu que « les données actuellement disponibles ne mettent pas en évidence un risque pour la santé du consommateur ».

Toutefois, « l’usage de carafes filtrantes peut conduire au relargage de différents contaminants (ions argent, sodium, potassium, ammonium) dans l’eau de boisson, à un abaissement du pH, voire à une altération de la qualité microbiologique de l’eau », indique-t-elle. C’est pourquoi elle émet « des recommandations concernant l’amélioration des protocoles d’essais normalisés existants définissant les exigences de performance et d’innocuité attendues des carafes filtrantes ».

Hygiène et bonne conservation

En outre, elle formule des recommandations à destination des usagers eux-mêmes. Elle conseille ainsi de :

  • respecter le mode d’emploi et les éventuelles restrictions ou précautions d’usage : nettoyage de la carafe, remplacement régulier de la cartouche, mise en contact de l’eau filtrée avec certains ustensiles en métal ou en céramique particulièrement lorsque l’eau est chauffée, alimentation des nourrissons, consultation d’un médecin pour les personnes suivant un régime alimentaire contrôlé notamment pauvre en sodium ou potassium ;
  • conserver la carafe filtrante et son eau au réfrigérateur et consommer l’eau filtrée rapidement, idéalement dans les 24 heures après filtration ;
  • porter une attention particulière aux revendications d’efficacité des carafes affichées par les fabricants (affichage des paramètres pour lesquels la conformité à la norme a été vérifiée).

L’ANSES rappelle enfin que « les carafes filtrantes ne sont pas conçues pour rendre potable une eau qui ne le serait pas et sont uniquement destinées à être utilisées avec de l’eau destinée à la consommation humaine distribuée au robinet des utilisateurs ».

A noter : l’Agence attire l’attention des consommateurs sur les produits proposés à la vente en ligne. Ceux-ci « peuvent ne pas être conformes à la réglementation européenne ». C’est pourquoi, elle « souligne la nécessité d’un contrôle de conformité de ces produits par l’autorité publique ».

*Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

 

Publié dans Infos santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article