Enceinte, voyagez en toute sécurité

Publié le par Planète-Eléa

 

La grossesse n’empêche en rien de partir en vacances ou en déplacements professionnels. A condition de prendre quelques précautions, comme nous l’explique Anna Roy, sage-femme et auteur de « Sage-femme dis-moi tout ! ».

« Avant toute chose, quels que soient la destination et le moyen de transport choisis, il faut demander le feu vert à son médecin ou à sa sage-femme car il peut y avoir des contre-indications médicales aux déplacements », explique Anna Roy. Mieux vaut aussi ne pas trop s’éloigner de la maternité en fin de grossesse : le dernier mois, le bébé peut arriver à tout moment. Si vous devez bouger malgré tout, glissez dans vos bagages la copie complète de votre dossier médical, voire emportez votre valise de maternité.

En voiture. Si le trajet n’excède pas 3 heures de route, il peut se faire en voiture. Mais arrêtez-vous au moins toutes les deux heures pour vous dégourdir les jambes, portez des bas ou des collants de contention et hydratez-vous bien si vous mettez la climatisation. Attachez toujours votre ceinture.

En train. Si le trajet ne dépasse pas 5-6 heures, le train est une très bonne option. Vous pourrez vous lever et marcher à votre guise pour limiter l’inconfort. Attention toutefois au poids de vos bagages. Si vous êtes trop chargée, faites-vous aider.

En autocar. Ce n’est vraiment pas le moyen de transport idéal. Les trajets en autocar riment souvent avec nausée et station assise prolongée, sans pouvoir s’arrêter quand on en éprouve le besoin. A réserver aux déplacements n’excédant pas 2 heures.

En avion. Renseignez-vous auprès de votre compagnie aérienne, certaines exigent un certificat médical dès le 7e mois de grossesse. Et aucune ne vous laissera monter à bord au 9e mois, avec ou sans autorisation de votre praticien. Une fois à bord, pour limiter les risques de phlébite, portez des bas ou des collants de contention et marchez régulièrement. Pensez aussi à boire régulièrement.

A noter : Les destinations tropicales peuvent présenter des risques sanitaires pour les femmes enceintes (paludisme, virus Zika, intoxications alimentaires…). Attention également à la façon dont seront couverts d’éventuels frais hospitaliers. Certains pays comme les Etats-Unis peuvent réserver de mauvaises surprises.

 
 

Publié dans Infos santé

Commenter cet article