Canicule : protégeons nos enfants

Publié le par Planète-Eléa

Météo France prévoit une extension de la vigilance orange en lien avec la canicule vers le nord et l’est du pays. Au total, 66 départements sont concernés. Ce mercredi 21 juin, entre la fête de la musique et les activités extra-scolaires des enfants, les messages de prévention doivent être démultipliés. Les plus jeunes figurent en première ligne face au risque de déshydratation et de coups de chaleur.

A la veille de l’été, la Direction générale de Santé (DGS) tient à rappeler les principaux gestes de prévention alors que la vague de chaleur va toucher 66 départements ce 21 juin. Elle insiste plus particulièrement auprès des parents :

– à l’intérieur, ne pas hésiter à laisser les bébés en simple couche, particulièrement pendant le sommeil et les jeunes enfants en sous-vêtements (sans les recouvrir d’un drap ou d’une couverture) ;
– ne jamais laisser seuls les enfants dans une pièce mal ventilée ou une voiture, même pour une courte durée ;
– éviter de sortir les enfants à l’extérieur pendant les heures les plus chaudes, particulièrement s’il s’agit d’un nourrisson (moins de un an) ;
– prévoir d’emporter pour tout déplacement en voiture des quantités d’eau suffisante ;
– en cas de sortie, les vêtir légèrement en préférant des vêtements amples, légers, de couleur claire sans oublier un chapeau, des lunettes et appliquer de la crème solaire toutes les 2h sur les parties non couvertes ;
– penser à mouiller les vêtements, pulvériser de l’eau sur le visage et les parties découvertes du corps avec un brumisateur ou un aérosol d’eau ;
– leur proposer des bains fréquents dans la journée. (toujours sous surveillance)

Mission fruits frais

La DGS conseille aux parents de faire boire de l’eau régulièrement à leurs enfants, même en l’absence de demande. En cas d’allaitement, le lait maternel assurera une hydratation adéquate. La nuit, leur proposer de l’eau fraîche à boire au moment des réveils. Côté alimentation, l’option fruits frais est vivement recommandée : pastèque, melon, fraise, pêche… Proposer des yaourts ou du fromage blanc quand l’alimentation est diversifiée et que l’enfant n’a pas de contre-indication.

 
 

Publié dans Infos santé

Commenter cet article