A l'approche de Noël, comment choisir son sapin ?

Publié le par Planète-Eléa

Un foyer français sur quatre achète un arbre de Noël. Entre le Nordmann, l'Epicéa ou le Nobilis, les acheteurs sont parfois perdus.

 

 

 

 

Il fait partie des traditions de Noël, mais pas facile de se décider entre un Nordmann, un Epicéa ou un Nobilis. A un mois de Noël, les premiers acheteurs commencent à se mettre en chasse. Chacun a ses exigences. Pour certains, le sapin doit tenir toute la durée des fêtes de fin d'année. Pour d'autres, il faut qu'il soit bien vert et bien touffu. Une belle forme ou son lieu d'origine constituent également des critères.

Huit sapins sur dix sont français. Pour Noël, près de six millions sont achetés en France par un foyer sur quatre. Du plus résistant, le Nordmann, au plus odorant, le Nobilis, avec son "odeur caractéristique de mandarine", selon un spécialiste, on en trouve pour tous les goûts. L'Epicéa reste une valeur sûre. Il est un peu moins onéreux que ses camarades, parce qu'il pousse plus vite.

Publié dans Infos du Monde

Commenter cet article