Autisme : la France sanctionnée par l'Europe pour non-respect des droits de l'enfant

Publié le par Planète-Eléa

 

Une mère se bat depuis huit ans pour soutenir son fils autiste. Elle parle "d'autismophobie". France 2 l'a rencontrée.

 

 

 

 

 

Une mère se bat depuis huit ans pour soutenir son fils autiste. Ruben a été correctement pris en charge à l'étranger, mais à son retour en France, tout s'est compliqué. Sa mère parle de "d'autismophobie".

Alivia Cattan s'est rendu compte que, dans notre pays, il n'y avait pas de place dans les écoles et peu d'auxiliaires de vie scolaire. Dans son livre D'un monde à l'autre, à paraître, cette mère raconte ses années de galère pour que son fils vive normalement. Devant la caméra de France 2, elle se confie sur les dépenses liées au bien-être de Ruben. Il lui faudrait 3 000 euros par mois pour la prise en charge totale de son fils.

D’autres parents qui se trouvent dans la même situation qu'Alivia Cattan se sont organisés, en créant leur propre centre de socialisation des enfants autistes. Pourtant, la France a l'obligation de ne pas discriminer ces enfants. Le Conseil de l'Europe vient, à nouveau, de condamner la France pour ce non-respect des droits de l'enfant.

Publié dans Infos santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article