Bébé n’a rien à faire dans votre lit… la nuit

Publié le par Planète-Eléa

 

Sur le dos, dans son lit, sur un matelas ferme, sans couette ni oreiller, bébé dort en toute sécurité.

Faire dormir bébé sur le dos, sans couette ni oreiller, est aujourd’hui une évidence pour la majorité des parents. Les médecins s’en félicitent car ces mesures ont contribué à faire considérablement chuter le nombre de décès par mort subite du nourrisson. Mais ils s’inquiètent de la mode du co-sleeping. Dormir avec Bébé n’est en effet pas sans risque.

Selon une récente étude américaine, le nombre de nourrissons dormant avec leurs parents a plus que doublé ces dernières années, passant de 6,5% en 1993 à 13,5% en 2010. En France, nous ne disposons pas de chiffres précis concernant le co-sleeping, ou bed-sharing. Mais cette pratique est suffisamment répandue pour que les spécialistes tirent la sonnette d’alarme. Et réclament de la part des pouvoirs publics une véritable campagne de prévention. L’étude menée par l’équipe du Pr Eve Colson du service de pédiatrie de l’école de médecine de Yale semble d’ailleurs leur donner raison. Plus de la moitié des sondés ont en effet indiqué qu’ils n’avaient pas reçu d’information sur le bed-sharing de la part du corps médical.

Dans la même chambre, pas dans le même lit

 Pourtant déjà en mai 2013, une étude publiée par le British Medical Journal avait pointé du doigt les risques encourus par les nourrissons. Selon ses auteurs, « 88% des décès survenant lors du partage du lit pourraient être évités si Bébé était couché sur le dos dans un lit adapté près de celui de ses parents ». Ils dénonçaient par la même occasion la diffusion actuelle de messages de prévention qui ne déconseillent le co-sleeping que dans des situations extrêmes : prématurité, consommation d’alcool et de tabac. L’article relevait également que le nombre de décès liés à ce phénomène serait en augmentation dans les pays encourageant cette pratique lors de l’allaitement. D’où la recommandation de l’association Naître et Vivre : l’allaitement ne peut se faire dans le lit parental que si, dès l’allaitement terminé, Bébé est couché dans son propre lit, si possible proche de celui des parents.

 

 

Ecrit par : Aurélia Dubuc – Emmanuel Ducreuzet - http://destinationsante.com

Source : JAMA Pediatrics, 30 septembre 2013 ; naître-et-vivre.org

Publié dans Infos santé

Commenter cet article