Benjamin Biolay brise le silence quant aux folles rumeurs entre Carla bruni et lui ! - photos

Publié le par Planète-Eléa

 

 

purepeople.com.jpg

 

 


 

 

 

Benjamin Biolay, qui a foulé le tapis rouge du 63e festival de Cannes, brise enfin le silence.

Au coeur d'une sale et folle rumeur depuis mars dernier, qui voulait que notre First Lady Carla Bruni- Sarkozy ait été plus que proche de lui, le chanteur ne s'était jamais exprimé quant à ces révélations sulfureuses qui ont déclenché un tsunami international.

 

Si la Première dame de France a calmé le jeu au micro d'Europe 1, dans le magazine Paris Match à sortir le 20 mai, celui qui a été sacré aux dernières Victoires de la Musique, a levé le voile sur sa gestion du scandale, avec la sincérité que nous lui connaissons.

 

"Ça a été très violent, très déroutant", a-t-il affirmé au journaliste, venu l'interroger après un concert donné en Espagne. L'artiste de 37 ans, qui a assigné les médias en justice et réussi pour le moment à faire condamner la chaîne France 24 qui avait parlé des rumeurs dans une revue de presse, pensait au début que ces balivernes allaient juste faire parler un peu plus de lui, jusqu'à ce qu'elles prennent une ampleur "oppressante".

 

Sans langue de bois, il a bien insisté : "Je n'ai pas vu Carla Bruni depuis deux ans. Nous avions travaillé ensemble sur son dernier disque et, depuis, je n'ai pas pris un verre avec elle, je n'ai pas dîné avec elle."

 

Le chanteur, à qui l'ex-vedette des podiums a téléphoné pour s'excuser de cette tornade médiatique, a expliqué s'être senti "lâché dans l'affaire". "J'étais seul, c'était surréaliste. Cela a fait du mal à mon entourage, c'est arrivé à un très mauvais moment pour moi. (...) Je me suis quand même retrouvé à la une de la presse anglaise, en étant présenté comme l'amant de la première dame... C'est dur pour moi, pour ma fille (Anna, 7 ans, eue avec son ex-femme Chiara Mastroianni ndlr) et pour la femme que j'aime", a-t-il confié.

 

Concernant le succès de son dernier album La Superbe, il garde la tête sur les épaules et est fier de ce qui lui arrive. "Je suis compris, cela fait du bien. Depuis le temps que je fais ce métier... (...) Depuis un mois, dès que j'ai un peu de temps, je file en studio. J'ai le feu !", a-t-il conclu.

 

Nous lui souhaitons que cela dure autant que possible.

 

Cette interview ayant été fait avant sa présence à Cannes, le chanteur a annulé plusieurs rendez-vous avec des journalistes en raison "d'une extinction de voix"... Il a cependant monté les marches ( il n'avait pas mal aux pieds, ceci dit !) ce qui a irrité plusieurs médias !

 

Par http://www.purepeople.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article