Botulisme infantile : jamais de miel pour Bébé !

Publié le par Planète-Eléa

 

Avant d’atteindre son premier anniversaire, votre petit bout de chou ne devrait jamais consommer de miel. Même en toute petite quantité. Il risquerait de développer un botulisme infantile. Rappel des recommandations.

Le botulisme infantile est « une forme très rare mais grave de maladie qui peut toucher les enfants jusqu’à l’âge d’un an », indique le ministère de la Santé canadien, Santé Canada. Elle est causée par une bactérie appelée Clostridium botulinum. Celle-ci « produit des spores qui, lorsqu’elles sont avalées, peuvent se multiplier et produire un poison dans le corps du nourrisson. »

La bactérie incriminée, également présente dans le sol et la poussière, peut se trouver dans le miel. Par conséquent, « il est très important de ne jamais donner de miel à un enfant de moins d’un an », insiste Santé Canada. Même s’il est simplement ajouté aux aliments en tant qu’édulcorant et en petites quantités. N’en appliquez pas non plus sur leur tétine. D’autant qu’il risque de développer des caries du biberon.

Symptômes du botulisme chez l’enfant

« La constipation est souvent le premier signe de botulisme infantile que les parents remarquent », note Santé Canada. Si votre enfant n’a pas eu de selles depuis plusieurs jours, consultez un médecin.

D’autres signes doivent vous alerter :

  • Si votre enfant est faible et/ou manque d’énergie ;
  • Il est trop faible pour pleurer ou téter comme d’habitude ;
  • Il n’arrive plus à soutenir sa tête ;
  • Il n’a pas d’expression faciale ;
  • Ses bras et ses jambes sont mous ;
  • Il a du mal à respirer.

Publié dans Infos santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article