C’est l’été, sortez épilée !

Publié le par Planète-Eléa

 

 

Après une séance d’épilation, veillez à hydrater votre peau.

La chasse aux poils est ouverte ! A quelques jours des vacances et des expositions au soleil, anticipez. Sortez la cire pour les ultimes ajustements. En vous y prenant à l’avance, vous éviterez aussi les irritations susceptibles de survenir sur une peau exposée, fraîchement épilée.

 


L’épilation, ça se prépare… Idéalement, la veille de votre séance, effectuez un gommage de la zone à épiler. L’objectif est d’éliminer les peaux mortes et d’adoucir votre épiderme. L’épilation en sera ainsi facilitée. En plus, vous réduirez le risque de voir apparaître de disgracieux et douloureux poils incarnés.

Le Jour J… Vous hésitez entre une cire chaude ou froide ? La première présente l’avantage de ralentir la repousse par rapport à la seconde. En revanche, armez-vous de patience. Il convient en effet de faire chauffer le pot quelques minutes au four à micro-ondes ou au bain-marie de façon à obtenir une cire légèrement épaisse. Et non pas liquide. Conseil de bon sens : pour éviter les brûlures, patientez quelques secondes avant de l’appliquer. Et testez-la sur votre poignet.

Le principal avantage de la cire froide – présentée sous forme de bandelettes – réside dans sa facilité d’utilisation. Et pour cause, pas besoin de chauffer. En revanche, vous risquez de passer « à côté » de certains poils, surtout les plus fins. L’opération sera donc à renouveler plus fréquemment qu’avec la  cire chaude.

 

 

Quelques restrictions. Sur le plan sanitaire, l’Agence américaine du Médicament (la FDA) met en garde les utilisatrices sur certains types de cires chaudes, déconseillés aux femmes qui souffrent de troubles de la circulation sanguine. Leur application peut aussi être contre-indiquée sur des grains de beauté, des verrues ou des varices. Lisez donc bien les étiquettes et au moindre doute, interrogez votre pharmacien. Si enfin, vous utilisez un produit pour la première fois, commencez par le tester sur une petite surface. Vous éviterez ainsi les accidents allergiques…

Et après ? Vous calmerez les irritations et éventuelles démangeaisons en appliquant une crème apaisante et/ou hydratante. Les produits ne manquent pas, qu’ils soient à base d’aloe vera, de pierre d’alun ou encore d’huile d’argan. Sans oublier bien sûr, avant l’exposition au soleil, l’indispensable crème protectrice anti-UV.

 

 

Ecrit par : David Picot – Edité par : Dominique Salomon - http://destinationsante.com

Publié dans Infos santé

Commenter cet article