Cale-bébés et coussins ergonomiques sont-ils des gadgets ?

Publié le par Planète-Eléa

Cale-bébé, coussin ergonomique ou encore plan incliné. Pour prévenir la plagiocéphalie positionnelle (tête plate) ou encore rendre les régurgitations de Bébé moins gênantes, les industriels de la puériculture proposent de plus en plus de produits adaptés. Mais sont-ils utiles ? Le Dr Arnault Pfersdorff, pédiatre réanimateur à Strasbourg nous donne son avis sur la question.

« Selon moi, il s’agit d’une niche commerciale », estime le pédiatre. « Ce sont des produits gadgets qui n’ont pas prouvé leur efficacité. » Ainsi, placer la tête de votre nourrisson endormi sur un coussin orné d’un creux ne réduirait pas l’aplatissement de son crâne pour autant. En tout cas rien n’est prouvé. Pour autant, « cela ne présente aucun risque », rassure le Dr Pfersdorff. Donc si vous le souhaitez, vous pouvez investir dans ce type de dispositif. Mais sachez que « la plagiocéphalie positionnelle, induite par la position allongée sur le dos – recommandée pour réduire les risque de mort-subite du nourrisson – évolue spontanément vers un arrondissement de l’arrière de la tête une fois la position assise acquise puis la marche », rassure-t-il.

Calez-le sur le côté ou choisissez un plan incliné ceinturé

Même observation pour les plans inclinés, destinés à éviter que l’enfant n’avale ses régurgitations. « Lorsque les nourrissons présentent des vomissements réellement très importants et que les épaississants de laits infantiles et traitements médicaux adaptés ne suffisent pas, nous prescrivons des matelas en proclive de 45° », indique-t-il. « C’est une pente très marquée, donc le petit est attaché grâce à un harnais, pour qu’il ne glisse pas. »

C’est en effet, le risque pris par les parents plaçant leur enfant sur un matelas incliné simple. Certains fabricants proposent toutefois des matelas avec ceinture de maintien, mais avec une pente de 15° ou 25° maximum. Et « un cale-bébé permettant de placer l’enfant légèrement sur le côté, peut être utile », poursuit-il. « Cette position sera plus confortable pour le nouveau-né gêné par de petits reflux. » Ces dispositifs, s’ils ne sont pas essentiels, peuvent donc être un confort supplémentaire pour votre tout petit.

Enfin, relever le matelas en cas de rhume ou autres encombrements de bronches est-ce vraiment efficace ? « Les seuls conseils à suivre sont les suivants :

  • Dégagez les voies aériennes supérieurs grâce à des lavages de nez si besoin ;
  • Maintenez la température de la chambre de Bébé autour de 18°C ;
  • Aérez la pièce tous les jours ;
  • N’habillez pas trop Bébé
  • Evitez l’accumulation de doudous, nids à poussière, dans son lit », conclut le Dr Pfersdorff.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à interroger votre médecin traitant ou le pédiatre de votre enfant.

Publié dans Infos santé

Commenter cet article