Danse avec les stars 4 : Prime 3 du 12 octobre 2013 en vidéo

Publié le par Planète-Eléa

video.jpg

 

Danse avec les stars 4 : Un prime perturbé

La semaine dernière, les couples ont dansé sur les moments les plus marquants de leur vie. Malgré les prestations de « haut niveau », Noémie Lenoir a quitté la compétition. Ce soir, un nouveau challenge attend les neuf candidats encore en lice : ils doivent réaliser des danses inédites dans l’émission. Disco, bollywood, flamenco, boléro, modern-jazz ou encore boogie-woogie sont ainsi au programme. « Je veux qu’ils me bluffent, qu’ils me fassent voyager », prévient Jean-Marc Généreux. Lors de chaque prestation, les juges attribuent désormais une note technique et une note artistique.

Pour ouvrir le bal, Alizée et Grégoire effectuent une danse traditionnelle indienne, le bollywood. « Les mouvements de bras sont importants et le pied doit frapper le sol de façon très marquée ». Principale difficulté : créer un tableau avec seulement deux individus. Pour se préparer, le duo s’est rendu « au cœur de l’Inde, en plein Paris ». « Je ne connais pas la danse, je ne connais pas culture. Je suis perdue », prévient la chanteuse de prime abord. Après quatre jours de répétitions, le binôme se présente devant le jury. « C’était dynamique, détaillé, s’enthousiasme Jean-Marc Généreux. J’en ai pris plein les yeux ». Même Chris Marques se dit surpris. Des commentaires positifs qui se retrouvent dans les notes : 35 points pour l’artistique et 34 points pour la technique, soit un total de 69.

En dépit « de beaux efforts », Laurent Ournac arrivait à la 8e position la semaine dernière. Cette fois, le comédien de TF1 s’attaque à un flamenco. La danse traditionnelle espagnole requiert des jambes encrées dans la terre et des pas très marqués. « J’ai peur qu’avec le trac, il perde ses moyens », s’inquiète Denitsa. La danseuse décide de reproduire les pas devant les acteurs de Camping Paradis. Pour la représentation en direct devant le public de TF1, Laurent Ournac a réalisé une « performance en deux temps », à en croire Chris Marques qui parle même d’une interprétation « parfaite ». Reste quelques difficultés techniques. Verdict : un total de 55 points.

Danse la plus « romantique et exotique », le boléro est un mélange entre la valse et la rumba. Des beaux cambrés sont nécessaires, des corps à corps et, évidemment, des portés. Autant de défis pour Brahim Zaibat qui, pour une fois, aborde une danse « tout en douceur ». Une pression pour le compagnon de Madonna qui doit, cette fois, réaliser ses mouvements dans la continuité. « C’est assez difficile, c’est deux fois plus de travail pour moi », prévient le candidat. En direct, le duo divise le jury. « C’est un vrai travail de construction. (…) Là tu es un vrai prince charmant », félicite Marie-Claude Pietragalla. Chris Marques, lui, a plusieurs problèmes, dont l’interprétation : « Je vous vois jouer le rôle, puis je vous perds ». Le juré parle de porter laborieux et de « performance moyenne ». Le binôme doit se contenter d’un total de 54 points.

Laury Thilleman est une femme de défis. Cette semaine, elle s’attaque au modern jazz. Pour assurer cette nouvelle danse comme il se doit, l’ancienne miss France doit être en synchronisation avec son partenaire. Dès les premières répétitions, la jeune femme a des difficultés avec le premier cambré pour rester en équilibre. Le duo l’effectue sur un remix du « Someone like you » d’Adele. « C’était dur d’être méchante », lâche-t-elle dès la fin de la prestation. L’interprétation a cependant plu au quatuor. « Il y a des petits problèmes de synchro. Il y a des petits moments qui étaient mécaniques », souligne Jean-Marc Généreux. Pour Marie-Claude Pietragalla, la candidate s’attarde trop sur la forme, et pas suffisamment sur le fond. Le duo obtient un total de 57 points.

Pour Pietra, Damien Sargue incarne la danse. Les autres juges, eux, sont moins affirmatifs. Cette semaine, l’ancien Romeo se lance dans un disco. « On veut du rythme et que ce soit précis », prévient Chris Marques. Candice Pascale souligne que la danse n’est pas que synonyme de fête, mais de technique. « Je ne suis peut-être pas John Travolta, mais ce soir ce sera la fièvre du samedi soir », affirme le candidat très sûr de lui. À tort ? « Techniquement, je ne suis pas content », se fâche Jean-Marc Généreux. Une nouvelle fois, Marie-Claude Pietragalla prend la défense du candidat. Après une coupure publicitaire, les notes tombent : Damien Sargue obtient 31 points en artistique et 24 en artistique, soit un total de 55.

« Tal s’est réveillée ». Passée de dernière à la 4e place dans le classement des juges la semaine dernière, la jeune femme compte poursuivre son ascension. Pour ce faire, elle effectue un boogie-woogie sur une version spéciale du « Umbrella » de Rihanna. Des mouvements rapides sont nécessaires, une difficulté pour la demoiselle. « C’est hyper physique pour les jambes », se plaint-elle . À deux jours du prime, celle-ci peine toujours à réaliser ses mouvements. Yann Alrick utilise un instrument qui l’a aidé à ses débuts pour réaliser des rebonds… un trampoline. « C’est une danse qui vous met en valeur », félicite Marie-Claude Pietragalla. Pour Chris Marques, toutes les acrobaties étaient d’un « niveau professionnel ». Naturellement, les compliments se reflètent sur les notes. Tal est gratifiée de 35 points en artistique et 31 en artistique, soit un total de 66.

Mis en difficulté par un cha cha lors du précédent prime, Titoff doit cette fois effectuer un boléro. La comparaison avec Brahim est inévitable. Au cours de la répétition, le candidat doit réaliser des mouvements « libres ». « Il est toujours dans l’énergie. Il doit qu’il soit calme et qu’il soit doux », explique Silvia. Après leur passage, le binôme est félicité par le jury, dont un Jean-Marc Généreux en larmes. « Je suis bluffé par ton intention, ta détermination ». Marie-Claude Pietragalla parle de « profondeur » dans l’interprétation. La progression du candidat est notable, au point où Chris Marques est étonné : « Comment passe ton de catastrophe à James Bond du boléro ». Shy’m avoue même avoir eu ses « premiers frissons » de la soirée. Verdict : Titoff est récompensé par 33 points en artistique et 30 en technique, soit un total de 63.

Laetitia Milot change de registre et s’attaque à un disco. « Ça a l’air facile, mais quand on commence l’entraînement, on se demande comment faire pour y arriver ». Pour aider à avoir la technique, la candidate rencontre la troupe du spectacle « Disco ». « Là où je me fais un peu de souci, c’est qu’elle soit séductrice », s’inquiète Christophe. La comédienne de Plus belle la vie séduira-t-elle le jury ? « J’étais au studio 54 », s’exclame Jean-Marc Généreux. « Je vous ai trouvée précise authentique formidable et sensuelle », ajoute Chris Marques. La jeune femme qui peine à contenir son enthousiasme se met à embrasser les membres du jury avant d’en faire de même dans la salle des résultats avec ses camarades. Le quatuor lui rend bien en lui attribuant un total de 67 points.

Dernière prestation solo de la soirée pour Keen’V. À cette occasion, le dernier de la classe doit effectuer un Jazz broadway, danse emblématique des comédies musicales américaines. « Il faut vraiment qu’on mette les bouchées doubles », prévient Fauve Hautot. Kevin doit ainsi devenir Fred (Astaire) et être précis dans ses mouvements. « Artistiquement parlant, tu as réussi ton pari, commente Chris Marques. C’est beaucoup mieux. Techniquement, nous avons de gros soucis ». Le quatuor note cependant la progression du jeune homme. Avec 53 points, le duo reste à la dernière place du classement.

Après une coupure publicitaire, les résultats sont annoncés. Laury Thilleman se retrouve face à Damien Sargue. Les deux couples doivent effectuer une chorégraphie simultanément sur la scène. De quoi accentuer davantage la compétition. Seul le public est amené à voter. Le direct est perturbé par des problèmes techniques, les votes ne fonctionnant pas. Le résultat, retardé, est alors annoncé dans l’émission Danse avec les stars, la suite. Finalement, après une longue attente, TF1 indique qu’aucun élimination n’a lieu.


lls sont toujours neuf à évoluer dans l’aventure Danse avec les stars. Mais samedi prochain, le face à face prévu entre Laury Thilleman et Damien Sargue ouvrira l’émission. Il y aura donc deux éliminations au cours du quatrième prime. 

Tony Cotte - Toutelatele.com

 

Pour télécharger:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article