Danse avec les stars 4 : Prime 4 du 19 octobre 2013 en vidéo

Publié le par Planète-Eléa

video.jpg

 

 

Résumé du prime 4 du 19 octobre 2013

 

Pour cette spéciale « idole », les huit personnalités toujours en compétition dansent pour les artistes qu’ils admirent. Cette semaine, place à un nouveau challenge. Une difficulté supplémentaire qui consiste à réaliser une figure imposée en vue d’optimiser la note technique. « À eux de nous prouver qu’à ce stade de la compétition, ils peuvent relever tous les défis », lance Shy’m en préambule de l’émission.

 

Avant cela, le programme démarre directement avec l’épreuve du face à face entre Laury Thilleman et Damien Sargue. Lequel sera sauvé pour continuer la compétition ? « C’est à vous seuls de décider ». À nouveau, les deux couples s’affrontent sur le « Wake me up » d’Avicii. Pour le jury, un avis uniquement à titre juste indicatif, l’ancienne Miss France a l’avantage. Exception faite de Marie-Claude Pietragalla qui, naturellement, privilégie son chouchou. Malheureusement pour la jurée, l’ancien Roméo est contraint de quitter l’aventure avec 41% des suffrages.

 

Pour le déroulé classique de l’émission, Laurent Ournac ouvre le bal. Celui qui aurait une maîtrise « trop approximative » de la technique doit effectuer un jive. Celui-ci décide de le réaliser sur un titre des One Direction. Le comédien effectue sa chorégraphie sur le titre « Kiss you ». En figure imposée, il doit exécuter un porté emprunté au rock acrobatique. « Tu rends possible l’impossible », félicite Jean-Marc Généreux qui évoque une « alchimie contagieuse » en fin de prestation. Verdict : 61 points.

 

Alizée réalise cette semaine une danse contemporaine sur le Lac des cygnes. « J’ai toujours aimé le Lac des cygnes, surtout quand mon actrice préférée incarnait Black swan dans le film » (sic), explique la jeune femme. Un « énorme challenge » pour Grégoire, d’autant plus quand la figure imposée est en réalité une triple figure : une double pirouette / un grand jeté et l’entrechat. « Je vais devoir chercher très loin. J’avais juste sept and la dernière fois que j’ai mis un tutu », s’inquiète-t-elle.

L’interprète de Moi lolita a mal au dos après l’avoir énormément sollicité pour les besoins de son bollywood la semaine dernière. Au point de faire intervenir le médecin attitré de l’émission. La candidate n’a plus le choix : elle doit se préserver jusqu’à la fin des répétitions. « J’ai un peu paniqué. Quel que soit le geste que je dois faire, j’ai mal ». Pour autant, le résultat séduit le jury. « J’ai été absolument captivé, indique Chris Marques. Attention, techniquement, il y a eu beaucoup d’erreurs ». En cause, des jambes pliées. Alizée est gratifiée d’un total de 69 points, dont le premier 10 de la saison de la part de Marie-Claude Pietragalla.

Brahim Zeibat n’a pas totalement convaincu la semaine dernière. Pour cette spéciale idole, le champion de break dance veut rendre hommage à Omar Sy. « C’est quelqu’un qui m’a inspiré énormément pour son parcours de vie ». Le compagnon de Madonna effectue un Cha cha cha sur Boogie wonderland. Pour l’encourager pendant les répétitions, le jeune homme a un message vidéo de l’acteur. De quoi booster le candidat et, par conséquent, le jury. Brahim Zeibat obtient un total de 72 points, dont un 10 de Jean-Marc Généreux.

 

Au tour de Titoff de se lancer dans cette spéciale idole. Pour ce faire, l’humoriste veut danser pour sa « copine » Amel Bent. « Je suis fan d’elle. Dès qu’elle commence à danse, j’ai des frissons ». Le candidat réalise une valse sur le titre Le droit à l’erreur , mais a vite l’impression d’avoir la tête qui tourne. Pour couronner le tout, celui-ci doit réaliser, en figure imposée, un fleckerl. Pendant ses répétitions, Titoff bénéficie de la visite de la chanteuse qui lui prodigue quelques conseils. « Sa venue m’a filé la pêche », indique-t-il. Une énergie qui ne permet pas de bluffer le jury. Verdict : 50 points seulement.

 

Laetitia Milot a déclenché une standing ovation la semaine dernière. Cette fois, la comédienne rend hommage « à une princesse », Lady Diana. Sur un foxtrot, l’héroïne de Plus belle la vie doit convaincre au son de Candle in the wind. La danse la plus compliquée des danses standards exige de la douceur. De surcroît, la candidate doit incorporer « la danse du ruban ». Un défi relevé ? « Vous avez quelque chose de très rare : vous êtes habitée », commente Marie-Claude Pietragalla qui conseille néanmoins d’ « alimenter » encore plus sa performance. La figure imposée n’a pas convaincu l’ensemble du jury. Laetitia obtient un total de 60 points.

 

Lors du précédent prime, Keen’V a obtenu la plus mauvaise note. Peut-il remonter avec un tango et une figure imposée « la combinaison goncho » ? En guise d’idole, le candidat a choisi Daniel Balavoine. « Je le trouvais humain dans sa façon de s’exprimer. Il ne faisait pas de chichi. Il n’essayait pas de plaire ». Sur Je ne suis pas un héros, le jeune homme doit montrer toute sa virilité. Problème, celui-ci a « le corps d’un homme et l’esprit d’un petit enfant ». Un défi de taille qui vaut 56 points à Keen’V.

 

Laury Thilleman a choisi les années 20 pour cette spéciale « idoles ». La fan des années folles est une adepte de Gatsby le magnifique. L’ex-Miss s’est entraînée pour un quickstep sur la musique du film. « Ça saute dans tous les sens », s’inquiète-t-elle. Pour compliquer le tout, la figure imposée de danse celtique ajoute une grande difficulté. Mais déterminée, la candidate relève le défi malgré quelques problèmes de synchronisation. La jeune femme est récompensée par 63 points. De quoi prendre la troisième position du classement temporaire.

 

Tal parviendra-t-elle à se frayer un chemin sur le podium ? Pour ce faire, l’interprète du Sens de la vie rend hommage à Alicia Keys sur une rumba. « C’est mon idole. C’est une source d’inspiration. Elle a joué un rôle très important au début de ma carrière. J’ai eu la chance de faire sa première partie ». Celle qui est encore une « petite fille » aux yeux de son partenaire, doit devenir une femme fatale, une fille en feu, comme le titre de sa chanson Girl on fire. Une performance qui ne laisse pas de glace. Shy’m est séduite. Chris regrette le mouvement de jambes. Tal peut compter sur un total de 63 points et se place en 3eposition ex-eaquo.

Après une coupure publicitaire, le choix du public a bouleversé le classement. Titoff, dernier, est naturellement nommé. En revanche, surprise, les téléspectateurs ont une nouvelle fois placée Laury Thilleman sur la sellette, malgré sa troisième place selon l’avis du quatuor. Un gage d’impopularité s’il en est. Après la performance de Robin Thicke, l’heure du verdict a sonné. L’ancienne Miss est une nouvelle fois sauvée avec 61% des suffrages.

 

Tony Cotte - Toutelatele.com

 

 

Pour télécharger:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article