Déodorant : en avez-vous vraiment besoin?

Publié le par Planète-Eléa

 

 

Une peau parfaitement épilée développe moins d’odeurs et se passe plus facilement de déodorant.

Appliquer systématiquement du déodorant en sortant de la douche, c’est pour beaucoup un geste réflexe. Mais depuis quelques années, certains produits cosmétiques, et notamment les anti-transpirants, sont soupçonnés d’avoir des effets préjudiciables sur la santé. Et la question de leur utilité peut se poser.

Le rapport rendu par l’Agence nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) en novembre 2011 se veut rassurant : « il n’y aurait pas de lien entre les déodorants contenant des sels d’aluminium et la survenue d’un cancer du sein ». Et en attendant de nouvelles investigations, les autorités sanitaires recommandent simplement de ne pas utiliser ces produits sur une peau lésée par un rasage préalable. De nouvelles études ont toutefois révélé que certains déodorants agissaient comme des perturbateurs endocriniens.

Un usage plus ponctuel

Attention, il ne s’agit pas de bannir définitivement de votre salle de bain ces produits. Mais peut-être est-ce l’occasion de revoir vos usages en la matière ? Ne serait-ce que pour laisser de temps en temps votre peau respirer, surtout si elle a tendance à être sensible. A moins d’être en plein été, de faire du sport ou de souffrir de transpiration excessive (hyperhydrose), pourquoi ne pas essayer de vous en passer ?

Un conseil, plus la peau de vos aisselles sera nette, moins vous serez gênée par la transpiration. Pensez également à glisser des lingettes rafraîchissantes dans votre sac à main. Enfin, pour vous protéger naturellement de la transpiration, vous pouvez utiliser des solutions 100% naturelles qui ont fait leurs preuves comme la pierre d’alun ou le bicarbonate.

 

Ecrit par : Aurélia Dubuc – Edité par : Emmanuel Ducreuzet - http://destinationsante.com

Source : Ma bible des trucs de santé de Sophie Lacoste chez Leduc.S Editions

Publié dans Infos santé

Commenter cet article