Des idées pour les occuper après Noël

Publié le par Planète-Eléa

Occuper-enfants-Noel01

 

Le père Noël est passé, l’effervescence qui régnait dans la maison est maintenant retombée et les plus jeunes commencent à tourner en rond. Regarder la télévision, faire un dessin… c’est bien, mais ça ne suffit pas toujours à remplir de longues journées d’hiver. Et si s’ennuyer de temps en temps les pousse à faire preuve d’imagination, les enfants ont aussi parfois besoin de pistes pour s’amuser.

Cuisiner. Quel plaisir de pouvoir malaxer la pâte à pain et lécher la cuillère ! Quelle fierté de savoir casser un œuf et de pouvoir, le soir venu, dire : « c’est moi qui l’ai fait ». Sans oublier que peser 150g de farine, mesurer un demi-litre de lait, c’est un excellent moyen de réviser ses mathématiques. Et devoir déchiffrer une recette, c’est une sacrée motivation pour s’exercer à la lecture. Mais pour que ce moment de partage reste un plaisir, quelques précautions s’imposent. Pas de couteaux qui traînent ni de queues de casseroles qui dépassent. Et ne vous lancez pas dans une recette trop longue. Ni sa patience ni la vôtre n’y résisteraient !

 

Se déguiser. Les enfants adorent s’amuser à « faire comme si ». Et jouer au vétérinaire ou au super-héros, c’est encore mieux quand on en a les vêtements et les accessoires. Pourquoi une telle passion pour les déguisements ? Revêtir une robe de princesse, un masque de loup ou un costume de Spiderman leur permet d’échapper pendant quelques heures aux contraintes du quotidien. Et leur procure un sentiment de toute puissance qui, mine de rien, les aide à affronter leurs petites angoisses et frustrations.

 

Construire une cabane

Inutile d’avoir un grand jardin pour s’amuser à jouer les architectes et à camper. Des chaises judicieusement placées et un grand drap suffisent amplement. Pour le reste, faites confiance à son imagination. Il met un peu la pagaille dans le salon ? Peu importe. Fixez simplement les règles dès le départ : il peut déménager les poufs et poser des coussins sous la table mais après il range tout. Vous pouvez même autoriser quelques fantaisies, les vacances sont aussi faites pour ça. Pourquoi ne pas le laisser dessiner, faire sa sieste ou prendre son goûter dans son repaire ? Mieux, demandez-lui si vous pouvez vous joindre à lui : il sera ravi de vous préparer un café avec sa dînette.

 

 

Ecrit par Aurélia Dubuc – Edité par David Picot - http://destinationsante.com/

Publié dans Education et loisirs

Commenter cet article