Des jumelles nées avec 87 jours d'écart

Publié le par Planète-Eléa

    

 


Amy Elliott est née prématurément le 1er juin 2012. Après sa naissance, les contractions ont stoppé. Sa soeur, Katie, est restée dans le ventre de leur mère, Maria. Elle a vu le jour 87 jours plus tard, le 27 août 2012. Les docteurs qualifient leur naissance exceptionnelle de "l'équivalent médical d'un billet de loterie". Ils affirment "n'avoir jamais vu quelque chose de semblable durant leur carrière".


Les jumelles irlandaises, Amy et Katie Elliott, n'ont que quelques mois seulement mais elles sont en passe de devenir des petites célébrités. En effet, les soeurs sont nées avec près de trois mois d'écart. L'une a vu le jour prématurément le 1er juin 2012. L'autre est née le 27 août. Elles sont en lice pour entrer dans le Guiness Book des Records pour "le plus long intervalle de naissance de jumeaux."

Arrêt des contraction
Les contractions se sont enclenchées alors que Maria étaient enceinte de 23 semaines et cinq jours. Bien trop tôt. "J'ai commencé à me sentir mal au travail. Je ressentais une pression énorme au niveau du ventre mais je pensais que c'était hormonal et tout à fait normal lors d'une grossesse multiple", explique la maman, Maria. Mais j'étais suffisamment inquiète pour appeler mon médecin. Il m'a suggéré d'aller à l'hôpital pour vois si tout allait bien. Le cauchemar a eu lieu quelques heures plus tard, lorsque ma poche des eaux a rompu! J'ai immédiatement été admise."

Elle a alors donné naissance à sa première fille, Amy. Trop petite, la fillette a été placée sous incubateur, en néonatologie. "J'étais si fatiguée après avoir accouché d'Amy. Mais je devais me concentrer et donner naissance à la deuxième. Et puis mes contractions ont stoppé. C'était comme si je n'avais jamais accouché. Le moment aurait dû être joyeux mais il était terrifiant. J'avais un bébé en néonat' et l'autre qui se battait dans mon ventre."

Les médecins ont donc suggéré à Maria d'attendre et de se reposer. "Chaque jour passé dans mon ventre était un jour de gagné!" Et puis la nature a repris son cours. Cinq semaines plus tard, toujours enceinte, Maria a enfin pu tenir Amy dans ses bras.  "Son petit pied était sur mon ventre. Je me souviens avoir caressé mon ventre à ce moment-là et prié pour un miracle!"

A 36 semaines de grossesse, Katie est née. Saine et sauve. La famille a alors enregistré la naissance des jumelles... à deux dates différentes. "Mais je ne voulais pas en déclarer une et pas l'autre. Je les voulais ensemble!", se souvient la mère.  

"J'appelle mes filles "mes petits miracles" parce qu'elles en sont vraiment!", ajoute Maria, la maman dans le DailyMail. "Je voulais que mes filles soient ensemble, bien et en pleine santé!"

"Amy se battait pour la vie dans un incubateur et Katie survivait dans mon ventre... C'étaient les trois mois les plus difficiles de notre vie. Mais mon mari, Chris, ne cessait de dire: "Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir"." Aujourd'hui, ils forment une famille épanouie.

La photo des fillettes est ici.

 

Par http://www.7sur7.be/

Publié dans Infos santé

Commenter cet article