Des selles de bébé pour fabriquer des saucisses plus saines

Publié le par Planète-Eléa

Ne fuyez pas : elles sont parfaitement comestibles. 

Une saucisse fabriquée à base de graine de curieux, ou lupin, est présentée lors d'une foire à Wiesbaden (Allemagne), le 24 janvier 2014. Une saucisse fabriquée à base de graine de curieux, ou lupin, est présentée lors d'une foire à Wiesbaden (Allemagne), le 24 janvier 2014. (FREDRIK VON ERICHSEN / DPA / AFP)


Partager

Que diriez-vous de saucisses aux excréments de bébé pour votre prochain barbecue ? Oui, ceci est une vraie question, et non, ne fuyez pas tout de suite avec cette mine dégoûtée. Car cela est bel et bien bon pour votre santé. Telle est la conclusion d'une récente étude parue en février dans le journal scientifique Meat Science

Des chercheurs espagnols ont en effet développé des saucisses d'un genre particulier (mais parfaitement saines) en utilisant trois souches de bactéries, recueillies directement dans les selles de plusieurs bébés. Pourquoi ? Les scientifiques se sont en fait inspirés des lactobacilles, des bactéries présentes notamment dans les yaourts. Ces microbes sont efficaces pour traiter la dépression, prévenir les infections urinaires ou encore éviter la constipation. Les chercheurs ont donc voulu faire de même avec les saucisses. 

Pas de goût, ni d'odeur

"Ces saucisses donneront la possibilité aux personnes qui ne consomment pas de produits laitiers d'inclure ce type de nourriture dans leurs habitudes alimentaires", estime la co-auteure de l'étude, Anna Jofré, une nutritionniste interrogée par le site LiveScience (en anglais)

Encore faut-il qu'elles acceptent de les ingurgiter. Sur ce point, les chercheurs ont donc tenu à rassurer. "On en a mangé et cela a très bon goût", assure Anna Jofré. Le texte de l'étude précise lui aussi qu'il n'y a pas d'inquiétude à avoir de ce côté-là. Reste que personne ne s'est encore précipité pour les commercialiser.

 

Par http://www.francetvinfo.fr/

Publié dans Infos du Monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article