Deux Femmes de caractère au grand Coeur au Rallye des Roses des Sables

Publié le par Planète-Eléa

  bann

 

 

 

Constance, la Pilote.

 

constance au volant



"Mon grand père a travaillé chez Peugeot sport j'ai regardé les plaques de tous les rallyes dans le garage chez lui sa grande amie était Annie-Charlotte Verney ! Je les ai entendu parler et reparler de ces rallyes! 
Il a fait le Dakar (en assistance) et je voyais dans ses yeux toutes les étoiles quand il en parlait. A 12 ans quand on me demandait quel était mon rêve dans la vie je répondais faire le Dakar.
Alors je commence plus petit que le Dakar mais pour moi c'est vraiment un rêve de gosse.
J'étais sur la ligne de départ du Dakar à Lima cette année, j'ai erré dans le bivouac, une vraie gosse j'ai adoré. J'approche de mes 40 ans et je vais faire quelque chose pour moi je vais aller puiser au fond de moi. De pouvoir en plus participer à donner aux enfants un peu de sourire et de joie je retrouve l'esprit premier des grands rallyes africains dont le but était de venir en aide aux populations africaines.

J'essaie juste de vivre mon rêve !

Un grand Merci à vous Toutes et Tous pour votre Soutien Unique !!!"

Caroline, la Co-Pilote.

caro chiens

"Lorsque Constance m’a parlé de ce Rallye, j’ai avant tout été emballée par son côté humain et solidaire. Récolter 50 kgs de dons et se rendre sur place pour les distribuer m’a énormément plu. Ensuite, bien sûr, il y a le côté sportif, le challenge, l’objectif de devoir se dépasser physiquement et mentalement dans le désert; lieu à la fois immense et inconnu, mais aussi propice à la réflexion et au recentrement sur son soi intérieur.

Le réaliser avec une amie d’enfance, Constance est aussi quelque chose de très fort. Je trouve cela très beau que nous ayons finalement gardé des valeurs communes. Nous allons vivre quelque chose d’exceptionnel ensemble.

L’idée et le but de pouvoir faire passer d’autres messages de solidarité, d’être le porte-parole d’autres combats sont également très motivants. Nous ne serons finalement pas seules dans le désert. Nous emmènerons avec nous dans notre cœur Linda et toutes les personnes qui nous ont aidées à y participer.

Leur soutien, le fait de croire en nous aujourd’hui est très énergisant, porteur et fédérateur. Et puis, de chouettes rencontres et de beaux partenariats ont déjà vu le jour.

L’aventure humaine a finalement commencé depuis longtemps.

A un niveau beaucoup plus personnel, il est très important pour moi de me retrouver sur la ligne de départ cette année.

Ce qui est certain pour moi, c’est qu’il y aura un AVANT et un APRÈS !

Et en cela, je souhaite vous remercier toutes et tous pour la Force que nous donnez au Quotidien pour avancer."

---------------------------------------------------------

Commenter cet article