En 2014, tenez (vraiment) vos résolutions

Publié le par Planète-Eléa

cigarette dehors

 

 

Passée la période des fêtes, la nouvelle année est l’occasion pour bon nombre d’entre nous de tout remettre à plat. D’en finir avec les mauvaises habitudes et de s’occuper de soi. Voilà pour la théorie. Car en pratique, nos travers n’attendent pas la fin du mois de janvier pour reprendre le dessus. Voici donc quelques conseils pour respecter (réellement) nos résolutions. Des conseils qui bien souvent se résument en une phrase : « Faites vous accompagner ! »

 


J’arrête la clope ! Voilà sans doute la résolution numéro 1, du moins celle qui revient le plus souvent au début de chaque année. Et, sans doute parce que trop ambitieuse, elle n’a plus court avant même la fin janvier ! Selon les chiffres du Baromètre Santé INPES 2010, plus de la moitié des fumeurs réguliers déclarent avoir envie d’arrêter de fumer. Alors, concrètement, comment vous y prendre ?

  • Arrêtez-vous totalement. Il est en effet plus facile de stopper en une fois. L’arrêt progressif n’aurait finalement qu’une efficacité limitée ;
  • Limitez autant que possible les tentations. En clair, toutes les madeleines de Proust trainant au fond de vos tiroirs (briquet…) et sur la table basse (cendriers…) devront disparaître. Et n’oubliez pas de prier vos amis d’être indulgents. Qu’ils ne vous proposent pas sans arrêt de les accompagner… et surtout qu’ils pardonnent vos éventuelles sautes d’humeur ;
  • Valorisez-vous ! Après tout, chaque jour passé sans fumer est une petite victoire. Il n’y a donc aucun mal à vous auto-congratuler ! Et n’oubliez pas que c’est quotidiennement que vous ressentirez les bienfaits. Vous en doutez ? Sachez qu’après 48 heures le goût et l’odorat s’améliorent. Oui, si vite ! A trois jours, la respiration se fait plus facile. En 2 semaines, la toux et la fatigue diminuent. Alors convaincu ?

Bien entendu, si beaucoup estiment que tout cela n’est qu’une « question de volonté », un petit coup de pouce peut être le bienvenu. C’est pourquoi, pour vous aider, l’INPES a créé Tabac Info Service, un dispositif d’information et d’aide adapté à tous les profils de fumeurs, de l’adolescent à l’adulte. Rendez-vous téléphoniques, coaching par mail… autant d’outils pour mener à bien votre projet. Pour en savoir plus, rendez-vous sur Tabac-info-service.fr ou au 39 89 (15 centimes d’euros la minute).

Je me remets au sport. Autre favori des résolutions, le sport ! Tous les ans c’est la même rengaine. « C’est décidé je m’occupe de moi ! » Et tous les ans, par manque d’objectif et d’accompagnement, vos running finissent par moisir au fond du placard. Alors pourquoi ne pas vous inscrire en club ? De plus en plus abordables financièrement, ces établissements vous garantissent des conseils de pro selon vos envies. Gagner en masse musculaire, perdre du poids, améliorer votre souffle, les coachs seront à votre écoute (et vous donneront les bons conseils). Un dernier point, essayez d’embarquer vos amis ou vos collègues dans l’aventure. A plusieurs, on se remotive plus facilement.

Je mange mieux. Parce que s’occuper de soi passe aussi par l’assiette, vous avez décidé de manger équilibré. Mais là encore, entre les Fast-food ou la petite friandise qui traine dans un tiroir, les tentations au quotidien sont fréquentes. Là encore, visualisez votre objectif. Par exemple, la plage qui vous attend l’été prochain. Et posez-vous les bonnes questions : « Est-il vraiment nécessaire de se resservir ? » ; « Autant de sucre dans le café, c’est indispensable ? » ; « Et si je découvrais de nouvelles saveurs pour remplacer le sel ? » ; « Pourquoi ne pas remplacer cette part de tarte par un fruit frais ? ».  De nouvelles habitudes qui, au jour le jour, seront bénéfiques pour votre santé (cardiovasculaire et même mentale).

Et si vous êtes à court d’idées pour concocter de bon petits plats rendez-vous sur le site www-ma-cuisine-ma-sante.fr.

Enfin dernière résolution qui semble relever du tabou (mais qui est bien réelle) : Je ralentis sur l’alcool. En France, la consommation d’alcool est fortement liée aux relations sociales. Dîner en famille, apéritif avec des amis, pot de départ au bureau… les occasions ne manquent pas. Cependant, toujours selon le Baromètre Santé INPES, « 2 Français sur 10 ont connu un épisode mensuel d’alcoolisation ponctuelle importante, soit 6 verres ou plus en une même occasion. »

Les bonnes décisions de début d’année, c’est l’occasion pour certains de vraiment se reprendre en main. De prendre un nouveau départ. A l’image de la cigarette, l’INPES a donc mis en place Alcool Info Service. Ce dispositif met à votre disposition un site internet, afin de vous orienter et de vous accompagner de manière adaptée dans votre démarche. Pour en savoir davantage, rendez-vous sur alcoolinfoservice.fr.

Publié dans Infos santé

Commenter cet article