Enfance : le handicap, trop souvent facteur d’exclusion

Publié le par Planète-Eléa

 

 

 

« Tous les enfants ont des espoirs et des rêves – y compris les enfants handicapés », explique Anthony Lake, Directeur général de l’UNICEF. ©UNICEF/Kate Holt

Rendu public ce jeudi, le rapport de l’UNICEF sur la Situation des enfants dans le monde 2013 est centré sur le handicap. L’agence onusienne rappelle à cette occasion que « les enfants concernés ont les mêmes droits que tous les autres », rappelle l’agence onusienne.

 


 « Il existe peu de données fiables sur le nombre d’enfants handicapés, leur type de handicap et les conséquences qu’il a sur leur vie », explique l’UNICEF. Elle estime toutefois à 93 millions, le nombre d’enfants qui vivent avec « un handicap modéré ou grave ». En conséquence, elle appelle en premier lieu, à la mise en place d’un « programme mondial concerté de recherche sur les handicaps qui collecterait et analyserait les données afin d’orienter la planification et l’allocation de ressources ».

Au-delà des chiffres, ce rapport se penche surtout sur les faits. Ses auteurs confirment que « les enfants handicapés sont ceux qui risquent le plus d’être privés d’accès à la santé ». Un exemple ? La couverture vaccinale des enfants handicapés est moins élevée que celle des autres ! « L’inclusion de ces enfants dans les programmes de vaccination est non seulement éthique mais également impérative pour la santé et l’équité », insiste l’UNICEF.

 

 

En France aussi…

Dans de nombreux pays, l’accès à l’éducation est aussi plus difficile quand on est porteur d’un handicap. Ces enfants figurent encore « parmi les plus vulnérables face à la violence, à la maltraitance, à l’exploitation et au manque de soins. Cette vulnérabilité est d’autant plus forte que nombre d’entre eux sont soustraits aux regards. Ou placés en institution du fait du rejet social dont il sont l’objet ou des coûts que nécessite leur prise en charge ».

Dans son rapport également disponible en braille, l’UNICEF déplore encore que « pour de nombreux enfants handicapés, l’exclusion sociale commence dès les premiers jours de leur vie, quand leur naissance n’est pas inscrite sur les registres de l’état civil. Faute de reconnaissance officielle, ils sont privés de protection juridique et exclus des services sociaux pourtant essentiels à leur survie et à leur avenir ». A travers ce rapport, l’agence exhorte donc « les gouvernements à tenir l’engagement qu’ils ont pris de garantir l’égalité des droits de tous leurs citoyens. (…) »

La France est également concernée, notamment en matière d’éducation. Comme le précise Michèle Barzach, Présidente d’UNICEF France,  « 20 000 enfants handicapés ne sont pas scolarisés », dans notre pays…

 

 

Ecrit par : David Picot – Edité par : Emmanuel Ducreuzet - http://destinationsante.com

Source : UNICEF, rapport sur la Situation des enfants dans le monde 2013

En savoir plus

Publié dans Infos santé

Commenter cet article