Enfants : la sécurité dans le grand bain

Publié le par Planète-Eléa

 

 

Prudence : selon l’Inpes, 20 centimètres d’eau suffisent pour se noyer.

Alors que la chaleur est toujours au rendez-vous,  quoi de plus agréable que de nager avec vos enfants ou petits-enfants ? Pour continuer d’en  profiter en toute sécurité, reportez-vous au guide de l’Institut national de prévention et d’Education pour la Santé (INPES). Intitulé « Noyades : les dangers de l’été », il intéressera les petits comme les grands.

Bouées, brassards, planches, maillots flotteurs : quel que soit le matériel choisi pour assurer la flottaison de vos « petits poissons », un maître mot : vigilance. « Dans l’eau, la plupart des accidents impliquant des enfants est due à un manque de surveillance, à un défaut du dispositif de sécurité ou encore à une chute », précise l’INPES.

C’est bien simple, tant que l’enfant ne sait pas parfaitement nager, le port de matériel de baignade réglementaire s’impose. Et le conseil est valable aussi bien pour des baignades en piscine (privée ou publique) en  mer ou en rivière.

Précaution et surveillance  

Les bouées rondes en plastique sont déconseillées. Il faut en effet bien avoir à l’esprit, que dans un moment d’inattention, l’enfant peut lâcher ses mains et par conséquent son instrument de flottaison. Et que penser de celles dans lesquelles le petit glisse ses jambes dans deux espaces dédiés ? A oublier. Bien qu’interdites à la vente, elles restent toutefois  couramment utilisées pour familiariser les plus jeunes avec le milieu aquatique. Mais comme l’expliquait la Commission de Sécurité des Consommateurs (CSC) dans un rapport publié en mai 2003, l’enfant peut vite basculer et se retrouver la tête dans l’eau, sans pouvoir revenir seul à la surface.

D’une manière générale, que vous soyez en mer, en piscine, en lac ou en rivière,  retenez bien ces quelques conseils de l’INPES. Ils vous permettront de limiter les risques d’accidents :

  • Equipez de préférence l’enfant de brassards (marquage CE et norme NF 13138-1), adaptés à l’âge, au poids et à la taille. Avec les bras stabilisés à la surface de l’eau, aucun risque qu’il ne boive la tasse. A noter que les vestes de nage sont également pratiques… à condition que l’enfant soit à l’aise ;
  • Ne perdez jamais l’enfant des yeux ;
  • Assurez-vous d’être en forme pour veiller sur le(s) petit(s) et pour vous baigner. Par exemple, si vous ressentez le moindre frisson, pas d’imprudence, n’allez pas à l’eau. Prévenez alors un proche qui prendra le relais auprès l’enfant ;
  • Choisissez les zones de baignades surveillées. Et respectez bien sûr les consignes des drapeaux de baignade. L’étendard est au vert ? Les conditions sont idéales, la baignade est surveillée, et le danger minime ;
  • Enfin, veillez à vous former aux gestes de premiers secours. Si ce n’est pas le cas, pensez-y… pour l’année prochaine.

Ecrit par : Laura Bourgault – Edité par : David Picot - http://destinationsante.com/

Source : « Noyades : les dangers de l’été ». Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes). 4 juillet 2013 - Avis relatif à la sécurité des produits d’aide à la flottabilité de l’enfant - Commission de Sécurité des Consommateurs (CSC). Mai 2003.

Publié dans Infos santé

Commenter cet article