Hyppolyte et Daphné, auxiliaire de vie scolaire, un vrai duo en classe

Publié le par Planète-Eléa

La jeune femme assiste le collégien quinze heures par semaine dans les matières les plus importantes. Les autres élèves se sont facilement habitués à les voir travailler ensemble dans la classe.

 

 

 

 

Jean-Marc Ayrault avait annoncé en août la titularisation progressive de 28 000 auxiliaires de vie scolaire (AVS) pour assister les élèves handicapés. Une reconnaissance officielle du métier. Il est question de la mise en place d'un statut spécifique dans l'Education nationale avec une formation adaptée.

Hyppolyte, un jeune autiste scolarisé en quatrième dans un collège d'Amiens (Somme), ne pourrait suivre ses cours sans l'aide de Daphné, son auxiliaire de vie scolaire. Ils forment un vrai duo. La jeune femme assiste Hyppolyte quinze heures par semaine dans les matières les plus importantes. Les autres élèves se sont facilement habitués à les voir travailler ensemble au sein de la classe.

Environ 227 000 élèves handicapés sont scolarisés en milieu ordinaire, dont 70 500 sont accompagnés d'un AVS, selon les chiffres des services de la ministre déléguée en charge du handicap, Marie-Arlette Carlotti.

Publié dans Education et loisirs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article