La braderie de Lille, tremplin des revendications palestiniennes

Publié le par Planète-Eléa

 

Observers.france24.jpg

 

Teaser Braderie3.jpg

Le stand de Génération Palestine à la braderie de Lille. Photo de Trésor Kibangula.

Les 4 et 5 septembre derniers, la ville de Lille était en ébullition. Des antiquaires et des brocanteurs s’y étaient donné rendez-vous, ainsi que quelque deux millions de curieux, à l'occasion de la braderie. Mais les mouvements politiques et syndicaux et les associations n’étaient pas en reste. Au contraire.

 

Sur le boulevard de la Liberté, à quelques pas du palais des Beaux-Arts, notre observateur est tombé sur le stand de Génération Palestine tenu par un groupe de jeunes défendant la cause palestinienne. En pleine braderie, leur stand ne se contentait pas seulement de vendre des t-shirts "made in Palestine". Il était aussi là pour faire passer un message.

Contributeurs

"Génération Palestine appelle au boycottage des produits fabriqués en Israël"

Trésor Kibangula est étudiant en journalisme. Il vit depuis deux mois à Lille et tient le blog Un Africain au Nord.

 J’ai rencontré la présidente du pôle lillois de Génération Palestine, Najla Karraba. L’objectif de son organisation a toujours été de sensibiliser les jeunes Européens à la cause palestinienne en les emmenant sur place pour qu’ils se fassent leur propre idée de la réalité de la situation. Elle propose des voyages appelés 'Tous témoins, tous acteurs', c’est-à-dire tous témoins de ce qui se passe là-bas, mais aussi acteurs puisque, de retour en Europe, les participants décident de mener des actions plus concrètes. Cette initiative en est déjà à sa cinquième édition.

Depuis le mois de février dernier, date de sa mise en place, le pôle lillois de Génération Palestine ne manque pourtant pas d’initiatives. Il s’est servi de la braderie pour faire passer un message clé : le boycottage. L’organisation profite de cette manifestation populaire pour demander aux gens de consommer intelligemment. Elle appelle au boycottage des produits fabriqués en Israël car, selon elle, ils contribuent à la perpétuation des crimes en Palestine. Selon la présidente de Génération Palestine Pôle Lille, il s'agit d'un choix de conscience que chacun doit faire.

Le stand de Génération Palestine où différents produits sont proposés à la vente. Photo de Trésor Kibangula.

"La plupart de personnes se sont senties concernées par le message de Génération Palestine"

Cherchant à se faire une place dans le monde associatif du Nord, Najla Karraba m’a confié que la braderie était une belle occasion de marquer les esprits et de faire connaître l’association dans toute la ville de Lille. A-t-elle été entendue ? Elle affirme en tout cas que son organisation a reçu un bon retour. Elle se réjouit du fait que la plupart des personnes se sont senties concernées par le message de Génération Palestine et ont promis d’adopter des comportements plus responsables.

Le rideau de la braderie de Lille 2010 est tombé. Le prochain rendez-vous est pris pour le premier samedi de septembre 2011. Mais en attendant, le regard de Najla s’est déjà tourné sans conviction vers les nouvelles négociations israélo-palestiniennes : elle pense qu’elles n’auront aucune chance d’aboutir si les deux parties ne sont pas honnêtes.

Stand de Génération Palestine. Photo de Trésor Kibangula.

Stand de Génération Palestine. Photo de Trésor Kibangula.

 

Par http://observers.france24.com/fr/

Publié dans Infos du Monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article