La famine guette plus de 400.000 enfants du Sahel

Publié le par Planète-Eléa

 

 

Le.Figaro.jpg

 

Etienne du Vachat, représentant d'Oxfam au Niger, alerte sur l'urgence de la situation dans le Sahel, où la famine guette dix millions d'Africains, dont de nombreux enfants qui risquent la mort.

Fin avril 2010, une femme tient son bébé qui souffre de malnutrition, au centre de réhabilitation nutritionnelle de Tanout, dans le sud du Niger.
Fin avril 2010, une femme tient son bébé qui souffre de malnutrition, au centre de réhabilitation nutritionnelle de Tanout, dans le sud du Niger. Crédits photo : AFP

Depuis plusieurs mois, les ONG tentent de mobiliser la communauté internationale pour les populations du Sahel. Dix millions d'Africains y sont menacés par la faim, principalement au Niger, au Tchad et au Mali.

Avec le mois de juillet s'ouvre la période la plus difficile, dite de «soudure» : alors que les derniers stocks ont été épuisés et que les prochaines récoltes ne sont pas attendues avant l'automne, la nourriture va cruellement manquer. Pour les ONG présentes sur place, comme la Croix-Rouge, Save The Children, ou encore Médecins sans frontières, l'aide a déjà pris beaucoup trop de retard.

«On va droit dans le mur, lançait la semaine dernière Gilles Marion, directeur d'Oxfam au Mali. La situation, déjà extrêmement alarmante, va forcément devenir désastreuse.» Rien que pour le Tchad, il manque encore 70 millions de dollars (55 millions d'euros) que les bailleurs de fonds ne se décident pas à débloquer, explique au figaro.fr Etienne du Vachat, représentant d'Oxfam au Niger :

LIRE AUSSI :

» Le Niger, de nouveau face aux menaces de famine

Publié dans Infos du Monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article