La puberté, en parler à sa fille…

Publié le par Planète-Eléa

Puberte-femme-ado

 

 

Premières règles, développement des seins et de la pilosité… Les transformations physiques qui accompagnent la puberté peuvent être des sujets tabous pour les adolescentes. Elles ont pourtant besoin d’être bien informées. Votre rôle ? Faire comprendre à votre fille que vous êtes là pour elle, sans empiéter sur son besoin grandissant d’intimité.

 


Chez les filles, la puberté débute généralement vers l’âge de 11 ans. Elle marque l’entrée dans l’adolescence. Mais aussi le début des ennuis, à écouter les principales intéressées… et leurs mamans. Car souvent, ce sont elles qui sont confrontées aux « tu comprends rien, je suis affreuse avec mes boutons, tout le monde me déteste, je suis énorme ». Il y a de quoi se sentir démunie devant cette jeune fille, plus tout à fait une enfant, pas encore une adulte, qui souvent exprime son mal-être par le mutisme, les larmes ou l’agressivité. Malgré tout, il est primordial de continuer à communiquer. Ne serait-ce que pour la rassurer.

Oui les multiples transformations qui s’opèrent dans son corps sont normales. Même si ça semble évident, même si elle a sûrement abordé le sujet en cours de biologie, elle a besoin de l’entendre de votre bouche. Si elle vous pose des questions, répondez-lui naturellement, en vous aidant au besoin d’un livre destiné à sa tranche d’âge. Elle semble tracassée mais ne dit rien ? Sans insister, dites-lui simplement que vous êtes là si elle a besoin de vous parler.

Evitez les taquineries…

Elle est complexée par son acné, ses nouvelles rondeurs ou le fin duvet qui surplombe sa bouche ? Rappelez-vous à quel point il est difficile de voir son corps se transformer au moment de la puberté. Inutile d’essayer de la raisonner à tout prix, elle ne vous entendra pas.

Pour commencer, interdisez à son papa, ses frères et à toutes les personnes manquant un peu de tact, les taquineries sur ce sujet sensible. Expliquez-lui que tout cela  est passager. Parallèlement, prenez rendez-vous chez le dermatologue, offrez-lui une nouvelle coupe de cheveux, proposez-lui de refaire sa garde-robe… Elle appréciera de sentir que vous êtes présente à ses côtés pour traverser cette phase de turbulences. Même si elle donne souvent l’impression qu’elle préfère ses copines ou son téléphone…

 

 

Ecrit par : Aurélia Dubuc – Edité par David Picot - http://destinationsante.com

Publié dans Infos santé

Commenter cet article