Le bon choix au rayon des jeux éducatifs

Publié le par Planète-Eléa

 

Dès le plus jeune âge, les dominos servent de passerelle vers les mathématiques

Mémory, dominos, puzzles… Beaucoup d’activités permettent de stimuler de manière ludique l’intelligence de votre enfant. Encouragez-le à y jouer mais veillez à ce que ces moments restent synonymes de plaisir et de détente. Il ne faudrait pas lui mettre la pression en cherchant à le faire progresser plus vite dans ses apprentissages fondamentaux.


D’après une récente étude, deux-tiers des parents attendent des jouets qu’ils permettent à leur enfant d’apprendre tout en s’amusant. Mais pour la moitié des personnes interrogées, il est difficile d’être sûr que les produits achetés soient vraiment éducatifs. C’est votre cas ?Vous aussi, vous vous sentez un peu perdus ?

Rassurez-vous, même les plus traditionnels des jeux de réflexion et de concentration garantiront à votre enfant des heures d’amusement tout en faisant travailler sa mémoire et son sens de l’observation. Il préfère jouer aux voitures  ou à la marchande, n’insistez pas. Tous les jeux, sans exception, participent à son développement.

Pour en profiter au mieux

Assurez-vous qu’ils soient adaptés à ses possibilités. Pas question de choisir un jeu destiné à une tranche d’âge supérieure sous prétexte de le faire progresser. Au besoin, n’hésitez pas à détourner les règles pour les adapter à son âge. Fixez dès le début de la partie une limite dans le temps (10 minutes maximum). Au Memory, réduisez le nombre de paires de cartes. Aux dominos, commencez par jouer pièces retournées, en le laissant piocher à sa guise, avant de faire une vraie partie dominos distribués et cachés…

Les valeurs sûres

Les puzzles. C’est l’un des jeux les plus intéressants pour développer la coordination visuelle et motrice mais il permet aussi de travailler le raisonnement, la mémoire et la concentration. Votre enfant va aussi enrichir son vocabulaire si vous lui demandez de décrire les pièces qu’il a entre les mains. Il va aussi expérimenter la notion d’espace et, plus surprenant, acquérir des notions indispensables pour apprendre à compter. D’où l’importance dans les premiers temps, de favoriser les puzzles avec peu de pièces.

Le Memory. Comme son nom l’indique, le Memory exerce la mémoire (il faut se rappeler où l’on a vu les cartes) et demande une bonne dose de concentration. Autre intérêt : les enfants y sont souvent bien plus forts que les adultes, ce qui permet de leur donner confiance en leurs compétences sans avoir besoin de les laisser gagner. Ce qui n’est jamais bon.

 

 

 Ecrit par : Aurélia Dubuc – Edité Par David Picot - http://destinationsante.com/

Source : Etude IPSOS pour LeapFrog du 22 au 28 mai 2013 ; « Apprendre en s’amusant » de Dorothy Einon avec le Dr Jean Lavaud chez Solar Famille

Publié dans Education et loisirs

Commenter cet article