Le stress, quel impact sur notre santé ?

Publié le par Planète-Eléa

 

 

Pressions familiales, professionnelles, incertitude financière … le stress est quotidien, d’autant plus en cette période de crise.  Mais encore faut-il le gérer. Pas simple, comme le confirment des chercheurs français de l’INSERM selon lesquels. « Il convient d’être vigilant et de ne pas négliger les personnes qui déclarent être stressées. Particulièrement celles qui pensent que le stress affecte leur santé », Elles auraient en effet deux fois plus de risque de souffrir d’une affection cardiaque. Elles sont stressées par leur propre stress en quelque sorte…

 

 


Difficultés de concentration, problèmes cutanés, maux de têtes… Le stress se manifeste différemment selon les personnes. D’après les chercheurs de l’unité INSERM 1018  Centre de recherche en épidémiologie et Santé des populations de Villejuif, « il est reconnu aujourd’hui comme l’un des principaux problèmes de santé publique. Des études antérieures ont déjà montré que les modifications physiologiques associées au stress pouvaient avoir un effet néfaste sur la santé. »

L’équipe d’Herman Nabi est allée plus loin. Elle s’est en effet intéressée aux personnes se déclarant stressées. Son objectif était  d’étudier une éventuelle association entre leur ressenti et la survenue quelques années plus tard d’une maladie coronarienne. Plus de 7 200 volontaires ont été invités à répondre à la question suivante : « Dans quelle mesure estimez-vous  que le stress ou la pression que vous avez vécu dans votre  vie a  une incidence sur votre santé ?». Cinq choix de réponse étaient proposés : « pas du tout », « peu », « moyennement », « beaucoup » ou « extrêmement ».

 

Votre stress vous… stresse ? Surveillez votre cœur !

Les participants  ont également renseigné sur d’autres facteurs susceptibles  d’influer sur les résultats, comme le tabagisme, la consommation d’alcool, l’alimentation et les niveaux de pratique d’activités physiques. Enfin, leur tension artérielle et indice de masse corporelle (IMC) ont aussi été mesurés.

Résultat, ceux ayant rapporté, au début de l’étude, que leur santé était  « beaucoup ou extrêmement affectée par le stress » présentaient deux fois plus de risques « d’avoir ou de mourir d’une crise cardiaque. Par rapport à ceux qui n’avait signalé aucun effet du stress sur leur santé ».

Pour les auteurs, « d’un point de vue clinique, ces résultats suggèrent que la perception qu’ont les patients de l’impact du stress sur leur santé peut être très précise. Elle prédit un événement de santé aussi grave et fréquent que la maladie coronarienne ».

Pour Hermann Nabi,  «les plaintes des patients concernant l’impact du stress ne devraient pas être ignorées en milieu clinique. Elles peuvent indiquer un risque accru de développer une maladie coronarienne ou d’en mourir. Les futures études de stress devraient inclure les perceptions des patients sur l’impact du stress sur leur santé ». En attendant, si vous estimez que le stress envahit votre quotidien, parlez-en à un professionnel de santé.

 

 

Ecrit par : Vincent Roche – Edité par : David Picot - http://destinationsante.com

Source : European Heart Journal, 26 juin 2013

Publié dans Infos santé

Commenter cet article