Les Anges de la télé réalité 5 - Episode 48 + Mag du 03/05/13 en vidéo

Publié le par Planète-Eléa

 

video.jpg

 

Les Anges de la téléréalité 5 : mauvaise nouvelle pour Alban
« Je me tire une balle et je change de métier »


Aujourd’hui dans les Anges de la téléréalité : Vanessa tire un trait sur son histoire avec Samir, Alban déchante et Frédérique est plus redoutable que Superwoman.

Vanessa n’a toujours pas digéré le mauvais coup de Samir. Il ne veut plus entendre parler d’elle, c’est très bien, mais il ne l’aura plus dans son lit non plus. Lors d’un conciliabule avec les autres habitants autour du jacuzzi, elle décide de changer les lits et de s’installer en bas avec Marie. Son ex héritera d’un petit lit. « Donc c’est fini avec Samir ? », lui redemande Amélie. Pas très perspicace la fille.

Gilles Lukas, le producteur de l’hymne des Anges, a décroché un nouveau rendez-vous à Alban. Une bonne chose pour le chanteur qui s’était fait voler la vedette par Maude, l’ange anonyme. Il s’y rend avec Maude (décidément, il n’est pas rancunier le garçon), Aurélie et Marie. Et là, coup de théâtre. Le Français DJ Nasty (qui travaille sur le label d’Akon) ne veut pas entendre qu’Alban, mais aussi ses accompagnatrices. Pire, il lui impose un morceau qu’il ne connaît pas, Don’t wake me up de Chris Brown. « Ce que je redoutais arriva. Je me dis que le sort s’acharne sur moi. Je n’ai pas envie d’être jugé sur des chansons que je ne connais pas. » Du coup, c’est Maude qui passe la première.

Pendant ce temps, à la villa, Geoffrey décide de confectionner un hameçon à partir d’une aiguille à coudre pour se rendre à la pêche. Une activité a priori bon enfant qui vire au drame. Frédérique, encore elle, ne supporte pas l’idée que l’on « maltraite » des animaux pour le fun. « Ça va leur faire un trou, mais à part ça, ça leur fait pas mal, c’est sûr. Ça leur fait un trou pour rien. Attraper du poisson pour le laisser crever au bord… Vous avez rien d’autre à faire ? », enrage la Brigitte Bardot du pauvre, avant d’hurler ENCORE sur Amélie (qui, on vous rassure, ne se laisse pas faire). Histoire de décompresser, Thomas décide d’emmener Frédérique se défouler à la salle de sport et se fait escorter de Vanessa.

Retour au studio, Alban se lance. « En terme de tonalité, c’était un peu compliqué parce que le refrain est très très haut. Après, j’ai essayé de sauver les meubles, mais je pense que c’était pas catastrophique. Je ne suis pas non plus satisfait de moi à 100%. » Puis DJ Nasty tient absolument à entendre Aurélie. Il est emballé par les trois prestations. « Franchement, c’est du très très bon. Et puis, même toi [il s’adresse à Aurélie, ndlr] si tu y crois pas encore, lance toi, sincèrement. Je vais réfléchir un peu pour voir et je vous recontacterai. » Alban continue d’y croire, à moitié : « Si c’est Aurélie qui est choisie, je me tire une balle et je change de métier. » Tout est dit. Pendant ce temps, Frédérique est partie se défouler à la salle de sport sur les conseils de Thomas (« Ça va lui faire du bien, ça va la détendre un peu. Parce que là franchement, elle devient complètement folle », avoue-t-il). Prise en main par un coach, elle sue sang et eau et s’acharne sur le punching ball en pensant à ses colocataires : « Un petit coup pour Marie. Un petit coup pour Amélie. Un petit coup pour Alban. Et un pour Geoffrey au passage qui maltraite les poissons. Je me suis bien éclatée, coups de pieds, coups de genoux. Ah ben je vais être calme en rentrant. »

À peine arrivée à la villa, Amélie et Frédérique se hurlent dessus comme deux vraies poissonnières. « Oh put***, je me dis ça n’a servi à rien. Je me dis qu’il faut l’envoyer pendant deux semaines dans une séance de sport au quotidien (sic), parce que là, y a rien qui l’épuise. Elle est inépuisable », reconnaît Thomas, défaitiste. Amélie, elle est au bord de l’explosion : « Soit elle part, soit je pars. Mais moi je peux plus rester dans une maison comme ça, non, je ne peux pas. » À suivre…

Voici

 

 

Commenter cet article