Les Anges de la télé réalité 5 - Episode 61 + Mag du 22/05/13 en vidéo

Publié le par Planète-Eléa

 

video.jpg

 

Les Anges de la téléréalité 5 : Amélie encerclée par des dobermans
« Je vais mourir y a trop de chiens »



Aujourd’hui, dans Les Anges de la téléréalité 5 : Amélie fait une grosse crise de panique en arrivant dans un hôtel pour chiens, Capucine pleure et une coach vocale fait plein de compliments à Aurélie (oui oui).

Attention, énorme surprise dans ce nouvel épisode des Anges 5 : Frédérique s’est levée du bon pied. La doyenne de la villa pète le feu, et annonce, toute pimpante, qu’elle a une mission à confier à Amélie et Vanessa. En apprenant qu’elles vont devoir s’occuper de chiens, les filles font un peu la tête. Mais Fred est tellement de bonne humeur qu’Amélie n’a même pas envie de hurler « AH NON JE FAIS PAS ÇA MOI HEIN, ÇA PUE LES CHIENS HEIN ». Mais en arrivant à l’hôtel canin, la Belge panique. Pourquoi ? Parce qu’il y a des doberman, et que les doberman, « c’est pas possible ». « JE VAIS MOURIR Y A TROP DE CHIENS P*TAIN », hurle Amélie, qui fonce se réfugier sur un mur. Pour elle, le reste de la mission est un calvaire. Heureusement, tout se termine vite, avec un bon petit pactole récolté pour l’association : 250 dollars.

A la villa, Aurélie et Benjamin s’ennuient. Pour passer le temps, ils décident d’organiser un jeu pas du tout dangereux : un parcours du combattant plus barré qu’une épreuve de Fort Boyard, avec sauts d’obstacles, natation et… course avec des palmes aux pieds. Et puisque le jeu n’était pas assez ridicule comme ça, les Anges se déguisent en Elvis et Superman pour l’épreuve. Aurélie se vautre dans les transats, Capucine perd son maillot de bain dans la piscine, BREF c’est la grosse éclate. Puisque les deux crevettes font le plus mauvais temps, c’est à elles que revient la lourde tâche de préparer le repas du midi. Problème n°1 : elles sont loin d’être des Top Chef. Problème n°2 : elles se sont disputées quelques jours auparavant. Mais à chaque problème a sa solution, trouvée ici par Aurélie : « On va faire du froid, un peu comme la situation. »

Après un déjeuner dans une ambiance glaciale, Aurélie se rend à son premier cours de chant, sans Capucine, qui prend très mal la chose et va pleurer dans son coin. Dès le début de la session, Tracy, la coach vocale, lui demande de chanter quelque chose. Après avoir mis un sacré coup à S’il suffisait qu’on s’aime de Céline Dion, Aurélie a droit à l’avis de la pro : « Ta voix ressemble à celle de Pink ». C’est pas très sympa pour Pink, Tracy.

Voici.fr

 

 

 

 

 

Commenter cet article