Les très gros nouveaux-nés en porteront-ils des séquelles ?

Publié le par Planète-Eléa

France 2 revient sur la naissance d'un bébé de 6,2 kilos en Espagne et sur d'autres cas similaires. Et s'interroge sur leur santé dans les années futures.

 

 

 

 

"Ma femme n'a eu aucune douleur, c'était juste psychologique, assure le père, Jaime-Alberto Marine. Le bébé était grand et elle a eu peur, mais tout s'est bien passé." Après avoir accouché, à Dénia (Espagne), d'un bébé de 6,2 kilos, la mère est à peine éprouvée. Sa fille, Maria Lorena Marin, est le plus gros bébé jamais mis au monde par voie naturelle, sans césarienne. "Elles se portent étonnamment bien, la maman comme la fille, selon Hector Boix, directeur de l'unité pédiatrique de l'hôpital. Le bébé a besoin d'un peu d'oxygène mais c'est trois fois rien."

Parmi les plus gros bébés du monde, Maria Lorena Marin rejoint un garçon indonésien né en 2009, à 8,7 kilos, soit le poids d'un bébé "normal" âgé de six mois. Le record avait été atteint en 1953, avec un petit Italien chevelu de 10,2 kilos, aussi lourd que trois bébés de taille moyenne.

Ces bébés sont souvent nés de mères diabétiques ou de plus de 35 ans. Deviendront-ils forcément des adultes obèses ou en mauvaise santé ? "Il n'y a pas de fatalité, mais il y a malgré tout un sur-risque pour ces enfants de développer une obésité ou un diabète", selon le docteur Elie Azria, gynécologue-obstétricien à l'hôpital Bichat.

Publié dans Infos santé

Commenter cet article