Les vrais corps des mères

Publié le par Planète-Eléa

 

 

 

 


Porter un enfant, accoucher, allaiter, autant de bonheur et pourtant, les femmes vivent parfois extrêmement difficilement la métamorphose de leur corps. C'est de ce triste constat qu'est né le projet de Jade Beall, une photographe qui a souhaité démontrer la beauté du corps des femmes. Même quand ces corps ne sont pas en adéquation avec lesdites normes de perfection. Exit les paroles culpabilisantes des mannequins qui retrouvent le profil d'une ballerine en trois mois, plongée dans la réalité des vraies femmes oblige.

© Jade Beall Photography. © Jade Beall Photography.

Alors qu'elle venait d'accoucher de son fils Sequoia, Jade Beall n'a pas ressenti que de la joie. Une prise de poids importante, un corps marqué par la grossesse mais sans plus de bébé en son creux: la photographe sombre dans la dépression post-natale. Pleine d'amour pour son enfant, elle ne parvient pourtant pas à accepter ses nouvelles courbes, qui n'ont plus rien de leur perfection ou de leur netteté d'antan. De là, c'est la descente aux enfers, elle perd totalement confiance en elle.

Des normes loin de la réalité
Grâce à son fils et au soutien de son époux, elle sort de cette phase difficile et décide de publier sur internet quelques auto-portraits de ce nouveau corps qui est le sien ainsi que plusieurs clichés d'une amie dans le même cas qu'elle. Contre tout attente, l'écho est immense: les "like" fusent, les photos sont massivement partagées sur les réseaux sociaux. Nombre de femmes semblent rassurées, apaisées, heureuses de voir une des leurs s'assumer. L'attente d'une "suite" se fait sentir.

Jade Beall est alors contactée par bon nombre de femmes désireuses de ré-apprendre à aimer leurs formes, lui demandant de les photographier à leur tour. De là naît un projet, comme une évidence pour l'artiste: "A Beautiful Body" est né. D'abord postées sur un blog, les photographies de ces corps de femmes débordants de rondeurs à cause - ou grâce - à la vie qu'ils portent, meurtris par des césariennes ou marqués par des vergetures se côtoient. Mais les clichés ne restent pas sans histoire. À leurs côtés, chaque femme raconte. Un vécu, un corps, une grossesse trop attendue, un bébé né sans vie et un ventre qui le lui rappelle chaque jour. La difficulté à répondre aux "règles" de la perte de poids après l'accouchement, à s'inscrire en tant que post-partum dans un monde où les normes "magazines" sont loin de la réalité de Miranda Kerr ou autres top models à la silhouette filiforme quelques semaines à peine après la naissance d'un bébé.

"A Beautiful Body project est un mouvement réunissant des femmes qui viennent spontanément raconter leur histoire et célébrer leur corps en perpétuel évolution de manière à ce que les générations futures de femmes parviennent à vivre sans s'auto-flageller", résume l'artiste sur son site.

La beauté de corps qui ont vécu
Les clichés, souvent des femmes nues avec leurs enfants, sont flatteurs. Ils apprivoisent les lésions, les traces du passé, les marques du passage de la vie. Ils démontrent qu'un corps qui donne cette vie ne peut qu'être beau. Les réactions sur le blog sont nombreuses et une foule de mères ou futures mères se retrouvent dans les images et les témoignages qui s'y rapportent. Beaucoup souhaitent apporter leur contribution et proposent même de faire photographier leurs propres cicatrices, leur peau distendue, leurs moments d'intimité pendant l'allaitement. Des hommes attendent même un projet similaire.

Pour Jade Beall, le projet est une réussite et le livre complet suivra bientôt. Il fera le cadeau idéal pour une compagne, une amie qui souffre d'une métamorphose qui s'est imposée à elle avec la grossesse, mais aussi à toute personne qui a besoin d'avoir un nouveau regard sur son corps et celui de l'autre. D'autres ouvrages, destinés cette fois au corps face à l'âge ou la maladie, sont également en chantier. Pour soutenir le projet "A Beautiful Body", c'est ici.

 

Par http://www.7sur7.be

Publié dans Livres

Commenter cet article