Masterchef 4 : Emission 3 du 4 octobre 2013 en vidéo

Publié le par Planète-Eléa

 

video.jpg

 

 

Au terme d’une émission tirant un peu en longueur, deux candidats ont quitté l’atelier Masterchef : Adrien et Virginie. Mais le départ de cette dernière face à Christophe a provoqué une certaine polémique sur Twitter.
 

Deux pour le prix d’un

Un nouvel écrémage est attendu du côté des cuisines de Masterchef. Alors que les cuisiniers amateurs devront affronter des épreuves en duo, la pression est à son maximum car non pas un, mais deux candidats devront faire leurs adieux ce soir. Les jurés ont d’ailleurs décidé de ne pas perdre de temps. Dès la première épreuve, ils éliminent en effet l’un des candidats invités à travailler sur les contrastes dans l’assiette.

 

Frédéric Anton en guerre contre le colorant

Le chef étoilé a un peu pris le pouvoir dans ce nouveau numéro de Masterchef. Alors que ses collègues étaient plus discrets ce soir, il s’est distingué grâce à des remarques qui n’ont pas laissé indifférents les candidats. Quand il s’agit de recadrer les cuisiniers amateurs, Frédéric Anton n’est pas le dernier, loin de là. Après avoir passé un petit savon à Virginie, coupable selon lui de faire de la "cuisine de maman comme à la maison alors qu’on est à Masterchef" (elle a fait cuire des courgettes avec des pommes de terre ndlr), il pousse un petit coup de gueule face à Adrien et Christophe qui ont osé mettre du colorant dans leurs plats lors de la première épreuve sur les contrastes.

 

Cuisiner sans ses mains

Pour la deuxième épreuve de la soirée, les chefs ont décidé de mettre les candidats à l’épreuve. Répartis en binôme, ils doivent en effet tenir deux rôles bien différents. Dans chaque duo, l’un des candidats jouera les commis tandis que l’autre aura le rôle du chef. Il devra donc faire exécuter, par son commis, sa recette signature sans mettre une seule fois la main à la pâte. Il n’a le droit de toucher une cuillère que pour goûter les préparations. Nul besoin de préciser que l’envie de passer derrière les fourneaux démange certains chefs d’un soir et notamment Frédéric. Ce dernier, surpris en train de remuer son chou par le jury, n’hésite pas à affirmer qu’il voulait seulement avoir toutes les saveurs pour goûter.

 

La saison des melons

L’autosatisfaction semble régner en maître cette année. On ne compte plus en effet les candidats s’auto-complimentant dans les si nombreuses interviews venant entrecouper les images des épreuves. En pole position des gens imbus d’eux-mêmes, on retrouve sans grande surprise Christophe ! Sa propension à parler de lui comme d’un grand chef et à se féliciter en toutes circonstances est tout simplement insupportable. Il n’hésite d’ailleurs pas à dire après la première épreuve : "Je suis certain d’être un très bon cuisinier, si je ne reste pas c’est que je suis moins bon que je ne le pensais. " Difficile pour lui de se remettre en question et d’accepter sans broncher les remarques des autres. On ne souhaite qu’une chose en l’entendant parler, qu’il fasse preuve d’un peu plus d’humilité.

 

Mission riz en Camargue

Après le Bassin d’Arcachon, TF1 a envoyé les 4 binômes encore en lice après la deuxième épreuve en Camargue, pour cuisiner l’un des produits locaux les plus célèbres : le riz. C’est au milieu d’une arène que les cuisiniers amateurs doivent sublimer plusieurs types de riz dont du noir, du rouge et du rond. Misant sur le côté spectacle jusqu’au bout, la chaîne a déroulé le tapis rouge pour le produit phare de l’épreuve. Le riz est en effet apporté par plusieurs gardians montés à cheval. Une arrivée qui n’apporte pas grand-chose à l’épreuve à part un peu d’exotisme local.

 

Guerre froide entre Virginie et Christophe

L’association entre Virginie et Christophe fait des étincelles. Alors que leur collaboration se passe plutôt bien lors de l’épreuve du "chef – commis", l’ambiance n’est pas la même en Camargue. Très sûr de lui, Christophe ne supporte pas en effet que Virginie tente de mener la barque au cours de l’épreuve. Cette dernière pêche de son côté par un manque de communication. Chaque cuisinier est donc dans son monde et le duo ne se comprend pas vraiment. Difficile de trouver un terrain d’entente lorsque les conceptions en cuisine sont différentes. Oui mais voilà, certains candidats, eux-aussi très différents, tels que Gaëlle et Kévin, ont réussi à s’entendre parfaitement. Du côté de Christophe et Virginie, le clash n’était pas loin et a été évité de justesse car les deux cuisiniers ont pris sur eux pour ne pas se laisser emporter par la colère.

 

Une élimination injuste ?

La soirée a mal commencé pour Adrien. Dès la première épreuve, le Sudiste ne réussit pas à séduire les papilles des chefs qui lui reprochent notamment d’avoir utilisé du colorant alimentaire pour rendre ses courgettes un peu plus vertes. Il est donc éliminé. Ensemble derrière les fourneaux tout au long des épreuves en binôme, Christophe et Virginie se retrouvent face à face lors de l’épreuve de la dernière chance. Mais alors que le candidat ne respecte pas la consigne concernant la préparation de la viande en laissant un os et rate complètement la cuisson de son agneau, il est malgré tout sauvé par le jury grâce à sa prise de risques au niveau de sa ratatouille. Dommage pour Virginie, qui malgré une belle prestation et une cuisson à peine mieux réussie, est éliminée. Mais ce départ ne fait pas l’unanimité. Certains internautes ne comprennent pas en effet le choix du jury et considèrent que les erreurs dans la préparation de la viande de Christophe auraient dû lui coûter sa place.

 

Télé Première

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour télécharger:

Commenter cet article