Masterchef 4 : Emission 7 du 8 novembre 2013 en vidéo

Publié le par Planète-Eléa

 

video.jpg

 

Masterchef 4 : la compétition s'intensifie, ... et ... sont éliminés

 Septième semaine de compétition pour les 8 candidats restants de Masterchef. Du coup, la compétition s'est intensifiée et la rivalité est de plus en plus présente en ce jour de bilan, à mi-parcours. Du petit-déjeuner à l'Opéra, c'est une vraie course contre la montre que les candidats ont dû affronter.

L'heure du bilan !

Après sept semaines de compétition, les 8 derniers candidats de Masterchef passent en conseil de classe ! Les jurés ont décidé de tester ce qu'ils ont appris jusqu'ici grâce à l'émission. En réalisant un mille-feuille salé, les cuisiniers doivent mettre toutes les compétences acquises et toute leur créativité dans leur plat. Et si certains partent sur les chapeaux de roues, comme Shirley, Frédéric ou Séverine, d'autres, comme le jeune Kévin ou Marie-Hélène sont un peu perdus, surtout après le passage des juges à leur table. Malheureusement pour le petit Kévin, l'aventure se termine là. Le Belge arrive dernier de cette épreuve éliminatoire, et part, en larmes, fier de son parcours et avec les encouragements des jurés.

Le drame de la centrifugeuse !

Et oui, même dans Masterchef il y a des drames ! Cette fois, à cause d'une centrifugeuse. Christophe, avant de se servir de l'engin, la prête à Marc, qui doit la lui rendre après utilisation. Mais Marc la passe à Frédéric qui la donne ensuite à Séverine. Et quand Christophe en a enfin besoin, à la fin de l'épreuve, la machine est inutilisable ! "Trop gentil, trop con " s'énerve Christophe. Marc a trahi la confiance de Christophe (si, si, carrément !), obligé de changer ses plans. L'apprenti cuisinier ne s'en remet pas, et, à la fin de l'épreuve, il prend ses camarades entre quatre yeux pour leur expliquer qu'à cause d'eux, il a dû tout changer. C'est trop pas juste...

Le point fashion

Séverine a encore fait fort niveau look cette semaine. Pour mettre une touche excentrique à sa tenue (une de plus!), Séverine a choisi des lunettes aussi grosses que la choucroute qu'elle porte sur la tête. On hésite encore entre, les lunettes de plongée, ou celles d'un aviateur. Effet garanti ! En tout cas, la cuisinière s'attire une nouvelle fois les moqueries des internautes sur Twitter.

L’œuf de tous les dangers

"C'est l'omelette de votre vie" disaient les humoristes du Palmashow dans leur parodie de Masterchef. C'est presque la vérité ce soir sur TF1. C'est sur la préparation d'un petit déjeuner que les 7 candidats en course sont notés. Si l'épreuve paraît simple, les cuissons des œufs vont mettre les candidats dans tous leurs états. Notamment Marie-Hélène, Marc et Philippe, qui doivent cuisiner un pain perdu en plus, pour éviter le test sous-pression. Philippe perd l'épreuve à cause de son pain, trop simple d'après les jurés.

Une cuisine royale

C'est au château de Vincennes que les candidats, répartis en deux groupes doivent faire de la pâtisserie. Après la représentation de l'Opéra, La flûte enchantée de Mozart, les équipes doivent nourrir les chanteurs avec un Opéra, le gâteau cette fois ! Ils ont trois heures, le temps de la représentation, pour cuisiner le gâteau inventé en hommage à l'Opéra Garnier. Mais ces heures sont propices au stress et à la panique. La compétition, l'apprentissage de la recette, l'omniprésence des jurés et les aléas culinaires mettent les candidats dans la difficulté. Finalement après les votes des 70 artistes et des jurés, c'est l'équipe rouge (Shirley, Séverine et Christophe) qui l'emporte haut la main.

La phrase du jour

Elle nous est délivrée par Philippe, à l'annonce de l'épreuve du test sous pression. Les jurés demandent aux quatre candidats en danger de faire une entrée, plat, dessert, à l'image d'une famille ordinaire. C'est à dire, avec les produits que l'on trouve dans un frigo "type" et dans les temps moyens qu'accordent les familles françaises à la préparation du repas, 39 minutes. Devant si peu de temps, et après un calcul rapide, Philippe révèle "39 minutes c'est même pas 40". Merci Philippe. 39 minutes fatales pour lui, puisqu'il est éliminé, sous les applaudissements des jurés et des autres candidats, et également avec une petite larme...

S.E - TéléPremière

 

Pour télécharger: 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article