Obésité : quelles précautions avant une grossesse ?

Publié le par Planète-Eléa

 

En cas d’obésité, il est recommandé de ne pas prendre plus de 7 kg durant la grossesse.

Un surpoids important ne constitue pas un obstacle à un désir de maternité. Mais il peut avoir des conséquences sur la santé de la maman et de l’enfant à naître. Pour les prévenir, la Haute Autorité de Santé recommande de renforcer la prise en charge des femmes obèses projetant de faire un bébé. Mieux informées, mieux accompagnées, les futures mères pourront plus facilement perdre quelques kilos avant de tomber enceintes.

Diabète gestationnel, hypertension artérielle, malformations fœtales, césarienne… L’obésité augmente tous les risques de complications lors de la grossesse puis de l’accouchement. Attention, il ne s’agit pas de faire culpabiliser les femmes en forte surcharge pondérale. Mais de les encourager à consulter avant d’arrêter leur contraception. L’essentiel est de pouvoir mettre en place un suivi nutritionnel et une surveillance adaptés.

L’intérêt d’une consultation préconceptionnelle

Si elle est conseillée à toutes les femmes ayant un projet de grossesse, la consultation préconceptionnelle revêt un intérêt tout particulier pour celles qui souffrent d’obésité. Cette consultation peut être menée par un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme. Outre l’examen clinique et les examens biologiques habituels, le praticien vérifiera la tension artérielle et la glycémie à jeun. Comme pour toutes les femmes, il prescrira une supplémentation en acide folique (ou vitamine B9). Au cas par cas, des mesures hygiéno-diététiques seront proposées pour encourager la perte de poids avant la grossesse. Dans l’idéal, une femme présentant un IMC supérieur ou égal à 30 kg/m2 ne devrait pas prendre plus de 7 kg. Enfin, ce rendez-vous sera l’occasion d’envisager une surveillance échographique et biologique plus rapprochée pour dépister d’éventuelles complications.

 

Ecrit par : Aurélia Dubuc – Emmanuel Ducreuzet - http://destinationsante.com


Source : Haute Autorité de Santé, Surpoids et obésité de l’adulte : prise en charge médicale de premier recours, septembre 2011 ; Haute Autorité de Santé, projet de grossesse : consultation préconceptionnelle ; Quand l’obésité complique la grossesse, publié le 14 décembre 2012 par le docteur Patrick Buenos pour Obésité-en-réseau, réseau de prise en charge de l’obésité morbide à Béziers.

Publié dans Infos santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article