Pâques : des coquilles d’œufs, un bon support à dessin

Publié le par Planète-Eléa

L’intérêt des fêtes de Pâques, pour les petits et aussi les grands, réside d’abord dans la chasse aux œufs en chocolat. Mais le rituel de la décoration des vrais œufs n’est pas en reste dans les familles. Et c’est tant mieux ! Les coquilles, toiles d’un jour, supportent très bien le coloriage. Saviez-vous qu’il en existe de très nombreuses. Couleur, texture, résistance… Quelques explications s’imposent.

Solide support pour vos dessins. « La structure cristalline de la coquille et son ultra-structure sont parfaitement définies et son organisation est à l’origine de ses propriétés mécaniques exceptionnelles », explique l’Institut national de la Recherche agronomique (INRA). En termes plus prosaïque : la coquille est un matériau très solide. D’ailleurs, si elle ne pèse en moyenne que 6 grammes, sa résistance est de près de quatre kilos en pression statique. En ce qui concerne l’œuf de poule en tout cas. Car il existe des œufs encore plus résistants.

C’est le cas de celui de la pintade. « Ramenée à son poids, sa coquille a une plus grande résistance à la rupture que les autres espèces », précise l’INRA. « Cette propriété est liée, chez la pintade, aux cristaux de calcite qui sont entrelacés dans la partie extérieure de la coche calcifiée. Chez la poule, chaque colonne reste individualisée. »

Le choix dans la couleur. Tout blanc, beige, tacheté de noir ou encore brun chocolat ! Les œufs, de poules et d’autres oiseaux, forment une mosaïque de tailles et de

couleurs. Entre celui de l’autruche, géant, et celui de caille, tout petit et tacheté, il existe des œufs de poules de différentes couleurs. En fonction de la race. Car en effet, toutes les poules ne pondent pas des œufs bruns-roux, comme nous les consommons principalement en France. « Aux Etats-Unis la préférence va aux œufs blancs », indique l’INRA. La teinte « dépend uniquement de l’origine génétique de la pondeuse. Elle est indépendante de la couleur du plumage ou du mode d’alimentation de la poule. »

Pour décorer vos œufs de Pâques, vous pouvez les choisir blancs ou roux et couvrir totalement de rose, vert ou de fleur la coquille. Tentez aussi de dénicher un œuf déjà original, car tacheté de noir. Mieux encore, « les poules de la race de Marans pondent des œufs roux-cuivrés ». Couleur chocolat !

Publié dans Infos santé

Commenter cet article