Parler de soi est aussi plaisant que le sexe

Publié le par Planète-Eléa

 

 

 

Des chercheurs de l'Université de Harvard ont découvert que parler de soi provoque des réactions similaires à celles des relations sexuelles dans le cerveau. La sensation de bien-être est augmentée quand les conversations ont lieu avec des amis.

 


Les gens passeraient, en moyenne, 40% de leur temps à parler d'eux à des amis ou des proches. Si cela peut paraître présomptueux, parler de soi serait jubilatoire. D'après les chercheurs de l'université de Harvard, cela est aussi plaisant qu'une relation sexuelle épanouie.

A la base, les scientifiques voulaient voir pourquoi on aimait tant le son de notre voix et si cela était lié à des parties du cerveau associées au plaisir et à la récompense.

Après avoir mené des tests cliniques avec IRM auprès de 195 personnes, ils ont remarqué que lorsque les gens parlaient d'eux-mêmes, une réaction chimique similaire à celle du plaisir sexuel se déclenchait dans le cerveau. Se confier et parler de choses intimes à des proches libéreraient de la dopamine, la substance chimique qui contrôle les parties "récompense" et "plaisir" du cerveau.

Adrian Ward, professeur, explique au Daily Mail: "Vous pouvez aimer parler de vous parce que c'est agréable - parce que se confier agit directement sur l'activité neuronale associée au plaisir, à la motivation et à la récompense. Mais dans ce cas, se sentir bien serait plus un moyen en soi qu'une fin. Cela peut être une récompense immédiate qui mène à un système d'échanges, conduisant finalement à de nombreux bénéfices sur le long terme."

 

Par http://www.7sur7.be/

Publié dans Divers

Commenter cet article