Pipi au lit : les répercussions sur l'enfant

Publié le par Planète-Eléa

 

 

e-sante.jpg

 

 

L'énurésie nocturne ou pipi au lit chez des enfants de plus de 5 ans est un phénomène qui touche plus de 400.000 petits Français. Les répercussions sont importantes : perturbations de la vie sociale, scolaire et familiale, d'où l'importance de dépister cette affection, de la prendre en charge et de permettre aux enfants concernés d'exprimer leur ressenti et leurs difficultés.

 


Les conséquences de l'énurésie nocturne


L'énurésie nocturne désigne l'émission inconsciente d'urine pendant le sommeil chez des enfants de plus de 5 ans. Un enfant sur 10 entre 5 et 10 ans souffre d'énurésie. Les garçons sont plus souvent concernés (76%) que les filles.

Cette affection touche dans la majorité des cas des enfants en bonne santé, n'ayant aucune maladie rénale, urinaire ou neurologique. Mais les répercussions sont telles que l'énurésie doit être dépistée et traitée, et non cachée ou laissée dans l'ombre. La prise en charge repose en première intention sur une hygiène de vie qui implique la motivation et la participation active de l'enfant (diminuer les boissons le soir, passages réguliers aux toilettes pendant la journée et plusieurs fois avant le coucher, participation au changement des draps, tenue d'un calendrier mictionnel...). Si nécessaire une alarme ou un traitement médicamenteux seront mis en place.



À défaut les enfants continuent à en souffrir :

42% refusent d'aller dormir chez un copain, voire d'en recevoir chez eux : 37% refusent de partir en classe verte, 38% en colonie, 12% dans leur famille.

2 enfants sur 3 ont honte de leur maladie.

64% pensent que leur maladie est un problème et une charge pour leurs parents.

36% présentent des troubles de l'attention à l'école.

28% ont des difficultés d'apprentissage scolaire.

30% se sentent fatigués le matin.

77% souhaiteraient avant tout en parler avec leur mère, ce qui sous-entend qu'ils ne le font pas et que cette maladie est passée sous silence...

Les répercussions peuvent se perpétuer à l'adolescence... : l'énurésie touchant 8% des garçons de 7 ans, par extrapolation, le risque de rester énurétique à l'adolescence est de 3% en l'absence de traitement pendant l'enfance.



Pour parents et pour enfants : informations et témoignages


Lors du lancement d'une enquête nationale, le laboratoire Ferring a mis en place un site Internet sur lequel les enfants peuvent lire de nombreux témoignages (rubriques blog et témoignages : www.pipi-au-lit.net). L'énurésie est expliquée aux enfants et aux parents. On peut également y consulter des interviews de médecins.

Enfin, les enfants peuvent télécharger leur carnet de bord personnel Cliquez ici ! . Celui-ci contient de nombreux conseils pratiques, des explications sur l'énurésie, des repères alimentaires et un calendrier à remplir.



Les parents sont également invités à consulter et à participer aux forums sur e-sante portant sur ce thème : sous-rubrique incontinence urinaire

 

 
Par Isabelle Eustache - http://www.e-sante.fr


Source:
Laboratoire Ferring, communiqué de presse, Enquête « pipi au lit », www.pipi-au-lit.net

Publié dans Infos santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article