Points de suture : comment rassurer votre enfant ?

Publié le par Planète-Eléa

Si votre enfant s’est blessé, il est parfois nécessaire qu’un médecin rapproche les deux bords de la plaie pour la refermer. Pour cela, il pourra se servir de points de suture, d’agrafes, de sparadrap (strip) ou encore de colle. Et ceci en fonction de la localisation et de l’étendue de la plaie. Ce geste peut parfois effrayer les plus jeunes, d’où l’importance de bien leur expliquer en quoi il consiste et de toujours rester à leurs côtés.

Quelle méthode va être utilisée ? Dans la majorité des cas et pour les zones où la peau se tend, comme le genou, les points de suture seront nécessaires. Pour les plaies peu profondes et qui ne saignent pas, le strip pourra être suffisant. La colle sera utile pour les plaies petites, nettes et droites sur le front ou la joue. Pour le cuir chevelu, les médecins ont l’habitude d’utiliser des agrafes spécifiques.

La suture d’une plaie est un soin impressionnant, douloureux et souvent réalisé dans l’urgence. Il est donc important que votre enfant puisse se sentir en confiance avec les professionnels qui vont s’occuper de lui. Les équipes soignantes disposent aujourd’hui de nombreux moyens efficaces pour atténuer la douleur. D’ailleurs pour les tout-petits, ou si le soin risque d’être long et difficile, il est parfois nécessaire de recourir à une anesthésie générale

Des précautions à prendre ? S’il s’est fait poser des points de suture, votre enfant devra se montrer particulièrement prudent dans les premiers jours. Il devra faire attention à ne pas retomber, à ne pas se faire bousculer pour ne pas casser les fils. Pendant la période de cicatrisation, vous devrez éviter de lui faire prendre un bain, et pendant un an veillez à ne pas exposer la cicatrice au soleil.

Quand enlève-t-on les fils ou les agrafes ? Après une semaine environ selon la plaie. Cela tire, cela gratte, mais cela ne dure pas longtemps. Par ailleurs certains fils sont résorbables. Autrement dit, ils partiront d’eux-mêmes.

Publié dans Infos santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article