Qu'est ce que la cigarette électronique ?

Publié le par Planète-Eléa

La cigarette électronique, aussi appelée e-cigarette, connaît depuis quelques années une croissance exponentielle en Europe et plus plus particulièrement en France. Tour d'horizon de cet objet utilisé quotidiennement par plus de 500 000 personnes dans le pays.

 


Cigarette électronique de marque Joytech

Cigarette électronique de Joytech

Alors que le gouvernement s'inquiète sur l'éventuelle dangerosité de la cigarette électronique sur la santé des "vapoteurs" et qu'il cherche à davantage réglementer son utilisation, notamment dans les lieux publics, revenons sur le principe de fonctionnement de cette cigarette qui fait tant parler d'elle et sur les produits, appelés e-liquides, utilisés pour la combustion et la production de vapeur.

Les spécifications ci-dessous ne prennent pas en compte les cigarettes dites "jetables" que l'on peut trouver dans certaines boutiques et chez les buralistes.

De quoi est composée une cigarette électronique ?

Toutes les cigarettes que vous trouverez sur le marché sont systématiquement constituées de trois parties nécessaires à ce que l'on nomme le "vapotage" :

  • Une cartouche contenant le liquide à consommer
  • Un atomiseur avec une résistance qui brûlera le liquide
  • Une batterie connectée à l'atomiseur pour chauffer la résistance

Certains modèles sont à la fois composés d'un atomiseur et d'un réservoir de e-liquide (cartouche) que l'on appelle "cartomiseur" comme sur le modèle présenté ci-dessus à gauche. Sur ce type de modèle, il est d'ailleurs possible de changer la résistance et la mèche une fois que celles-ci sont usées. Il est également possible de les nettoyer assez facilement lorsque l'on désire changer d'arômes de e-liquide.

L'autre modèle de cigarette électronique très répandu est celui avec une cartouche séparée de l'atomiseur, notamment commercialisé par la marque "Joytech". Elle se compose d'un atomiseur dans lequel se trouve une résistance appelée "tête" qui se fixe à la batterie, et dans laquelle vient s'insérer la cartouche remplie de liquide. Après avoir appuyé sur le bouton qui active la batterie et chauffe la résistance, le liquide se consume libérant une fumée que le vapoteur inhale.

Les prix de vente des cigarettes électroniques varient de 30 à 90 euros en fonction des marques existantes et des caractéristiques techniques des modèles, comme la durée d'utilisation des batteries ou la durée de vie des atomiseurs.

Que contient le liquide de la e-cigarette ?

Il est parfois difficile de s'y retrouver dans la masse de produits proposés par les vendeurs sur internet ou dans les boutiques, bien que dans les boutiques un vendeur sera a priori apte à vous informer sur la composition exacte des liquides vendus.

Les e-liquides à vapoter contiennent principalement du propylène glycol et de la glycérine végétale pour lesquels sont ajoutés des arômes divers ainsi que de la nicotine pour les personnes dépendantes à la cigarette.

Les proportions de propylène glycol et de glycérine varient en fonction des marques existantes sur ce marché.

Le propylène glycol dangereux pour la santé ?

Utilisé dans dans plusieurs secteurs, dont l'industrie alimentaire comme émulsifiant ou pour produire de la vapeur dans le monde du spectacle, le propylène glycol ne semble avoir être d'une toxicité élevée. Du moins, si l'on s'appuie sur une étude réalisée par Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) en 2010, qui affirme que ce composant ne semble par cancérogène suite à des tests réalisés sur des rats et des souris. En revanche, aucune étude de grande ampleur n'a été effectuée sur l'homme, et notamment de test de longue durée.

Nous n'avons pas encore suffisamment de recul sur de possibles effets toxiques sur le corps humain puisque l'utilisation quotidienne et à grande échelle de la cigarette électronique est relativement récente. Néanmoins,

Composants des cigarettes de tabac

Principales substances nocives de la cigarette

certains pneumologues affirment qu'il est toujours moins dangereux de vapoter que de fumer du tabac vendu par les cigarettiers. Rappelons que les cigarettes "normales" contiennent plus de 4000 substances chimiques dont plus de 60 classées comme hautement cancérogènes par Comité International de Recherche sur le Cancer.

Marlboro a par ailleurs récemment annoncé que la société envisageait de prochainement commercialiser des cigarettes électroniques.

La glycérine végétale à fumer ?

La glycérine végétale est également un composant largement utilisé dans l'industrie agroalimentaire et dans l'industrie cosmétique. On la retrouve ainsi dans les shampoings, les gels douches, les dentifrices ou encore dans les savons. Pour ce qui concerne l'alimentaire, la glycérine est utilisée comme humectant, afin de retenir l'humidité, émulsifiant et elle est notamment utilisé comme additif alimentaire connu sous le numéro E422.

C'est aussi ce composant qui donne un goût liquoreux à certains vins comme les Sauternes par exemple. Le glycérol apporte au vin son onctuosité.

Toutes les études scientifiques menées jusqu'à présent n'ont pas démontré de dangerosité particulière sur la santé humaine. Les autorités américaines, dont la FDA (Food and Drug Administration), estiment que ce composant est "généralement reconnue comme inoffensif". Une longue étude a été publiée par la FDA consultable en cliquant ici (en anglais).

Autres composants des e-liquides

Les liquides utilisés pour les cigarettes électroniques contiennent également différents arômes en fonction des saveurs recherchées par les consommateurs. Il est possible de consommer ces liquides avec de la nicotine avec différents dosages selon les besoins de la personne.

Les arômes contenus dans ces liquides sont très variés, allant du goût de pomme, au goût se rapprochant de certaines grandes marques de cigarettes, en passant par la menthe ou encore la cerise. Les variantes possibles sont infinies et le choix des saveurs est en fonction des goûts de chacun.

Concernant la nicotine, les doses en mg/ml varient également en fonction des marques disponibles et le choix se portera en fonction de la consommation de chaque fumeur. Néanmoins, l'on retrouve généralement chez les principaux vendeurs des doses identiques de nicotines proposées dans les fioles de e-liquides.

  • 19 mg/ml : très fort > 20 cigarettes par jour
  • 16 mg/ml : relativement fort > 13 cigarettes par jour
  • 11 mg/ml : moyen < 13 cigarettes par jour
  • 6 mg/ml : dose très faible < 6 cigarettes par jour

Il est envisageable de commencer par la dose correspondant à votre consommation puis de réduire mois après mois jusqu'à ne plus ce que le corps n'ait plus de besoin en nicotine.

Pour obtenir davantage d'informations sur la cigarette électronique, retrouvez ci-dessous le récent rapport réalisé par l'Office Français de prévention du Tabagisme : 

 

Par http://www.infos.fr

 

Rapport sur la cigarette électronique

Publié dans Infos santé

Commenter cet article