Rentrée des classes : plein le dos du cartable !

Publié le par Planète-Eléa

 

Le poids moyen du cartable des écoliers français était de 6,7 kilos en 1995. Contre 8,5 kilos en 2007.

En France, près d’un élève de 10 à 15 ans  sur cinq se plaindrait du mal de dos une fois par semaine. Multifactoriel, ce symptôme s’expliquerait en partie par la surcharge des cartables. Quelques jours après la rentrée des classes, la campagne nationale de prévention M’ton dos 2013 vise justement à les alléger. Pour préserver le dos des enfants et des ados.

Menée en partenariat avec l’association « Grandir en France » et la Fédération des Conseils de Parents d’Elève (FCPE), l’objectif de M’ton dos 2013 est d’informer les enfants, les parents et le personnel scolaire sur les risques vertébraux associés au port de charges excessives. Les cartables, notamment.

Dans plusieurs villes de France, du 23 septembre au 5 octobre 2013, les élèves de CM1, CM2 et 6ème pourront bénéficier d’une consultation gratuite chez un kinésithérapeute affilié au Syndicat national des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs (SNMKR). La liste des professionnels participant à l’opération est disponible à partir de cette adresse.

10% du poids…

Nombre important de matières enseignées, transport scolaire, déplacements de salle en salle entre chaque cours : « Le problème du port de charge excessif touche en priorité les collégiens », lit-on dans une enquête réalisée par l’Institut nationale de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES) en 2006. Ses constats restent toutefois d’actualité.

« Un cartable est adapté au niveau d’enseignement de l’élève, à son âge et à sa morphologie », rappelle l’Education nationale sur son site Internet. Il doit être : « pratique, facile à manipuler et ne pas excéder 10% du poids de l’enfant ». Si celui-ci pèse 30kg, le poids de son cartable ne doit donc pas dépasser 3 kg. Problème : aujourd’hui le sac d’un écolier pèse en moyenne 20 % de sa masse corporelle.

En 2008, un rapport du Ministère de l’Education nationale préconisait déjà de réduire de moitié le poids des cartables. « Nous nous battons pour que ce texte soit effectivement mis en place », précise Frédéric Srour, kinésithérapeute et rapporteur de la campagne M’ton dos 2013. « A l’heure actuelle, les politiques restent trop éloignées du débat. Nous avons besoin d’un réel mouvement de la part du Ministère de la Santé ».

Le débat sur le poids optimal des sacs d’école ne date pas d’hier : les premières recommandations remontent à la fin des années 90. Et pourtant le nombre de consultations médicales pour le mal de dos ne cesse d’augmenter pour les 10-15 ans.

 

 

Ecrit par Laura Bourgault : – Edité par : David Picot - http://destinationsante.com/

Source : SNMKR, FCPE, Association M’ton dos, août 2013 – INPES, Enquête La santé des élèves de 11 à 15 ans en France, 2006

Publié dans Infos santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article