Tondre sa pelouse : un jeu d’enfant… avec précaution

Publié le par Planète-Eléa

 

15, 18 et 112, trois numéros à retenir en cas d’accident.

Ah, l’odeur de l’herbe fraîchement coupée ! L’été est la période idéale pour tondre sa pelouse. C’est par ailleurs une excellente activité de plein air. Pourtant, chaque année, de graves traumatismes sont recensés par les services des urgences. Voici donc quelques conseils pour éviter à vos après-midi bucoliques de se terminer en drame.

 


Les risques engendrés par la manipulation des tondeuses, tant pour l’utilisateur que pour les tiers se trouvant à proximité des engins, sont en fait de divers ordres. Il peut s’agir de plaies, voire d’amputations engendrées par le contact avec les lames, de lésions dues à des projections d’objets divers, d’électrocution dans le cas de tondeuses électriques ou encore d’intoxications dues au gaz d’échappement dans le cas des tondeuses à moteur thermique. Au moment de tondre :

  • Veillez à tondre par temps sec. Une pelouse mouillée risque en effet de bourrer le bac de votre tondeuse. Résultat, vous serez bloqué tous les deux mètres ;
  • Habillez-vous de façon adéquate. Laissez de côté les shorts et autres tongs. Pantalon, gants, chaussures fermées seront plus appropriés ;
  • Partez en reconnaissance du terrain. Vous éliminerez ainsi tous les éléments qui pourraient être projetés par les lames comme des pierres… ;
  • Assurez-vous que vos proches sont à l’écart… en particulier les enfants ;
  • Si vous devez avoir accès aux lames, pour un nettoyage par exemple, veillez à déconnecter la bougie s’il s’agit d’une tondeuse thermique ou à débrancher la prise électrique si vous utilisez une tondeuse électrique ;
  • Pour cette dernière, vérifiez bien l’état du câble et des prises électriques. La raison en est simple, vous éviterez ainsi tout risque d’électrocution ;
  • Bien entendu, veillez à ne pas faire rouler la tondeuse sur le câble ;
  • Enfin, pour les tondeuses thermiques, faites faire le plein à l’extérieur, loin d’une source de flamme. Et ne faites pas fonctionner l’appareil dans un endroit fermé. Vous réduirez les risques d’intoxication.

En cas d’accident ? Appelez immédiatement les services d’urgence, le SAMU au 15 (ou 112) ou les Sapeurs-pompiers au 18. Si vous êtes blessé aux mains (coupures profondes provoquées par la lame, voire section d’un doigt), nettoyez la plaie à l’eau claire puis désinfectez-la et faites un pansement. En cas d’amputation, ramassez les fragments et disposez-les dans un linge propre. Puis dans un sac en plastique étanche. Placez ensuite ce sac fermé dans un autre sac contenant de l’eau et des glaçons, pour le maintien à une température de 4°C. Parallèlement, enveloppez la main amputée dans un pansement et surélevez-la pour limiter le saignement.

 

 

Ecrit par : Vincent Roche – Edité par : Emmanuel Ducreuzet - http://destinationsante.com

Source : Commission de Sécurité des Consommateurs, consultée le 2 juillet 2013

Publié dans Infos santé

Commenter cet article