Un ado relax ? Un bon point pour la rentrée

Publié le par Planète-Eléa

 

Les adolescents ont besoin de plus de sommeil que les adultes.

Déjà une semaine que votre adolescent a effectué sa rentrée au collège ou peut-être au lycée. Il ressent sans doute déjà la pression des premiers devoirs etla fatigue liée au nouveau rythme. Pour que son année démarre dans les meilleures conditions, voici quelques astuces à lui souffler pour qu’il soit détendu. Mais toujours sérieux bien sûr.

Du sommeil. Avant tout, il doit bien dormir. Eh oui ! Rien de bien original sous le soleil. Le sommeil est à la base de son bien être, comme du notre d’ailleurs. D’autant qu’à son âge, intervient un premier phénomène essentiel: l’allégement du sommeil profond. Le début de nuit est donc plus instable, provoquant des difficultés d’endormissement. Par conséquent, l’ado se couche plus tard. S’ensuit une réduction du sommeil nocturne qui atteindra près de 2 heures entre 12 et 20 ans.

Or les besoins physiologiques réels en sommeil ne diminuent pas. Il risque donc de se retrouver en  déficit chronique. Pour rattraper ce retard, l’adolescent allonge ses matinées de sommeil chaque fois qu’il le peut, en particulier le week-end. S’il en a besoin, laissez-le dormir mais surtout conseillez-lui de se coucher tôt en semaine et de respecter un rythme régulier.

Moins d’écran, plus de sport. Contrairement aux recommandations internationales, la grande majorité des adolescents (91,5%) passe plus de 2 heures par jour devant les écrans. « La télévision est celui qui capte le plus l’attention des jeunes. Ils sont ainsi 61% à y consacrer plus de deux heures par jour, 45% pour leur ordinateur et 40% pour les jeux vidéo », indiquait l’INPES en 2012.

Deux conséquences à ces comportements : une sédentarité et un sommeil perturbé. Alors, autre conseil à lui souffler : réduire son temps devant les écrans. Et en particulier le soir avant de se coucher. Voilà pourquoi, il est peut-être opportun de retirer la télévision de sa chambre… Pourquoi ne pas le motiver à lire ? Roman, nouvelle ou encore BD s’il préfère… Et si c’est trop dur pour lui, négociez ! Au moins trois soirs par semaine sans télé, portable ou tablette.

Et le week-end ? Veillez à ce qu’il pratique une activité sportive de son choix. Ce conseil est d’autant plus important que jusqu’à 17 ans, « les jeunes devraient accumuler au moins 60 minutes par jour d’activité physique d’intensité modérée à soutenue », rappelle l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). « L’activité physique quotidienne devrait être essentiellement une activité d’endurance. » Natation, course à pied, vélo… il a l’embarras du choix.

Tous ces conseils semblent sans doute difficiles à imposer à un adolescent. Pourtant, mises en place précocement, dès 10 ou 11 ans, ces habitudes auront davantage de chances de devenir des réflexes, plus tard…

 

 

Ecrit par : Dominique Salomon – Edité par : David Picot - http://destinationsante.com

Source : OMS, consulté le 29 août 2013 – Université de Lyon 1, consulté le 29 août 2013 – INPES, consulté le 29 août 2013

Publié dans Infos santé

Commenter cet article

carole70 09/09/2013 20:56


Bonsoir, le sommeil très important même chez les ados. A bientôt