Zahia Dehar : Divine et tout en transparence pour fêter sa pâtisserie-boudoir

Publié le par Planète-Eléa

La superbe Zahia Dehar, tout en transparence, ouvre sa pâtisserie-boudoir éphémère chez L'Éclaireur à Paris, le 3 juillet 2013.
  
  
 

La superbe Zahia Dehar, tout en transparence, ouvre sa pâtisserie-boudoir éphémère chez L'Éclaireur à Paris, le 3 juillet 2013. 

 

Après une ligne de lingerie et même de lingerie prêt-à-porter, Zahia Dehar s'est lancée un nouveau défi : une collection bien plus gourmande... Hier, mercredi 3 juillet, Zahia, escort-girl mineure reconvertie en créatrice de mode convoitée par les plus grands, présentait sa nouvelle folie, une pâtisserie-boudoir éphémère à l'occasion d'une soirée d'inauguration sucrée !

 

Entrez dans le monde de Zahia Dehar. Un monde boudoir où tout est rose et gourmand. Et pour recevoir ses hôtes, Zahia avait misé sur la transparence et le glamour. Vêtue d'une robe peu pudique, conçue dans un voile léger, l'ex-scandaleuse affichait ainsi ses courbes divines et sa silhouette si captivante. Un léger sourire, pas plus. Une démarche à petits pas comme si le temps s'arrêtait quand la jeune femme de 21 ans se déplace.

C'est avec cet étrange aura que la belle a fait des allers-retours entre tous les journalistes présents afin de répondre à leurs nombreuses questions. Dans cette somptueuse soirée, organisée par l'agence Laurent Guyot & Co, Zahia Dehar a pu dévoiler quelques-unes de ses délicieuses gourmandises pâtissières. Car pour ce nouveau projet, Zahia, ex-égérie Karl Lagerfeld, a naturellement fait confiance à l'un des plus grands : le chef pâtissier Sébastien Gaudard. Il est l'un des maîtres les plus brillants de la scène pâtissière française qui met en scène de fabuleuses pâtisseries dans sa boutique de la rue des Martyrs à Paris.

Dans l'enceinte de cette mythique boutique parisienne qu'est L'Éclaireur, qui se tient 10 rue Boissy d'Anglas (75008), Zahia a installé cette superbe pâtisserie-boudoir où l'on retrouve sa collection de lingerie Gâteaux-Bonbons. De la douceur et la candeur des graines d'anis et de mimosa aux pétales de roses et de lilas cristallisés en passant par des bonbons à la violette ou encore des berlingots pastel et de ravissants coquelicots sucrés, il y en a pour tous les goûts...

Un projet qui, à l'image de Zahia Dehar, est sucré, gourmand et exquis...

Alors que la jeune femme, qui a vécu une enfance très "dure", continue de fasciner et de surprendre toujours plus la modosphère, le très attendu procès de l'affaire Zahia s'est ouvert mardi 18 juin devant le tribunal correctionnel de Paris. Un procès finalement renvoyé après une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) déposée par l'avocat de Franck Ribéry.

La pâtisserie-boudoir éphémère de Zahia Dehar est ouverte depuis le 1er juillet et se tiendra à L'Éclaireur jusqu'au 15 juillet.

Commenter cet article