Zahia Dehar et Sonia Rolland : Duo glamour, sage et engagé auprès d'Inna Modja

Publié le par Planète-Eléa

News publiée Hier le Vendredi 7 Mars 2014 à 10:10

Zahia Dehar lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  
  
 

Zahia Dehar lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris 

 

À l'occasion de la présentation de son court métrage La Valse de Marylore, la chanteuse Inna Modja s'était entourée d'un joli parterre de jeunes femmes. Un événement particulier qui marque en avance la Journée de la femme, auquel ont participé la toujours aussi intrigante Zahia Dehar et Sonia Rolland.

Une fois n'est pas coutume, Zahia Dehar avait troqué son habituel décolleté plongeant contre une robe plus sage en dentelle bleue évoquant la porcelaine de Gien ce 6 mars du côté du Gaumont Opéra. Ce qui ne l'empêchait pas de mettre son corps de rêve en valeur, petit sourire mutin et longues jambes fuselées perchées sur des talons hauts. La ravissante jeune femme participait ainsi à la présentation de ce court métrage d'Inna Modja, La Valse de Marylore, réalisé avec Marco Conti Sikic et qui dénonce les violences faites aux femmes. Chanteuse engagée, l'artiste de 29 ans pouvait compter pour l'occasion sur le soutien de nombreuses personnalités féminines.

Et notamment Sonia Rolland. La comédienne, revenue d'un séjour amoureux avec Jalil Lespert sous le soleil de l'île Maurice, était resplendissante, même si le père de son second enfant, Kahina (3 ans), n'était pour une fois pas à ses côtés. Inna Modja, le visage barré de son immense sourire, a ainsi pris la pose au côté de Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement et ministre des Droits des femmes, mais aussi de la chanteuse Elodie Frégé, dévoilant son dos nu dans une combinaison glamour, de la chroniqueuse de D8 Hapsatou Sy ou encore de Stéphanie Pasterkamp.

La réalisation de La Valse de Marylore met en scène trois couples différents, un homme et une femme adultes, deux adolescents et deux femmes qui s'enlacent et dansent sur une valse qui s'accélère et finit par une mêlée où les coups remplacent les pas de danse. Une vidéo choc de quelques minutes qui dénonce les violences faites aux femmes et qui sera diffusée à l'occasion de la Journée de la femme, le 8 mars prochain, dans les cinémas et sur Cosmo Tv.

 

Par http://www.purepeople.com/

  • Zahia Dehar lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Sonia Rolland lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Inna Modja et Marco Conti Sikic lors de la présentation de leur court-métrage La valse de Marylore, réalisé dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Elodie Frégé lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Zahia Dehar lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Inna Modja lors de la présentation de son court-métrage La valse de Marylore, réalisé dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Najat Vallaud-Belkacem lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Zahia Dehar lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Najat Vallaud-Belkacem et Inna Modja lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Zahia Dehar lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Stéphanie Pasterkamp lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Inna Modja lors de la présentation de son court-métrage La valse de Marylore, réalisé dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Sonia Rolland lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Sonia Rolland lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Zahia Dehar lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Elodie Frégé lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Zahia Dehar lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Julien Seul, Najat Vallaud-Belkacem, Inna Modja et Marco Conti Sikic lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Hapsatou Sy et son compagnon Francis Lelong lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Zahia Dehar lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Inna Modja lors de la présentation de son court-métrage La valse de Marylore, réalisé dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Elodie Frégé lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Zahia Dehar lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Najat Vallaud-Belkacem et Inna Modja lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Stéphanie Pasterkamp lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Zahia Dehar lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Najat Vallaud-Belkacem lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Zahia Dehar lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Najat Vallaud-Belkacem lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Elodie Frégé lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Zahia Dehar lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Zahia Dehar lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Hapsatou Sy lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Zahia Dehar lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Zahia Dehar lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Elise and the Cats et Inna Modja lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
  • Elodie Frégé lors de la présentation du court-métrage La valse de Marylore, réalisée par Inna Modja et Marco Conti Sikic dans le cadre de la Journée de la femme du 8 mars, qui dénonce la violence faite aux femmes, le 6 mars 2014 à Paris
 

Commenter cet article