Ces questions honteuses que l'on n'ose pas poser à son gynéco

Publié le par Planète-Eléa

 

 

 

Même si l'on se sent à l'aise et en confiance avec son gynécologue, il y a parfois certaines questions un peu délicates que l'on n'ose pas poser. Pourtant d'après les médecins, les interrogations qu'on juge les plus embarrassantes sont celles qui reviennent en réalité tout le temps. Pas de raison d'avoir peur, donc. "Je suis votre docteur, je suis là pour ça, je suis là pour parler de vos ovaires, de votre sexualité. C'est mon travail", explique Mary Jane Minkin de l'Université de Yale. Le Huffington Post a demandé à quelques professionnels de la santé des femmes de citer les sept exemples les plus fréquents de ces questions tellement "honteuses".

1. Je ne fais pas souvent l'amour, c'est grave?
La fréquence des rapports sexuels est un sujet qui préoccupe énormément les femmes. "La plupart du temps, cette question survient quand on parle de la vie de famille ou des hormones", raconte le docteur Susan Blum. "Et quand je leur dis que c'est assez commun, elles sont toujours soulagées de l'apprendre."

2. C'est quoi cette odeur?
Shieva Ghofrany de l'hôpital Stamford au Connecticut révèle que ses patientes s'inquiètent souvent d'une odeur bizarre qu'elles ont remarquée récemment. Il s'agit pourtant d'un symptôme tout à fait banal de l'infection vaginale la plus répandue.

3. Est-ce que je devrais faire un dépistage?
Malgré la masse d'information dont on dispose au sujet de la transmission des maladies sexuelles, certaines femmes redoutent encore d'aborder le sujet en consultation. "Votre docteur devrait vous en parler mais n'hésitez pas à vous confier si vous avez eu un rapport sexuel non protégé."

4. J'ai de l'herpès, est-ce que c'est contagieux pour mon partenaire?
Une question que les gynécos entendent chez les femmes célibataires et mariées. Il existe deux types d'herpès, oral et génital, que l'on peut facilement empêcher de se propager.

5. Quand suis-je le plus fertile?
"Mes patientes sont généralement bien informées", déclare le docteur Minkin. "Mais elles ont parfois honte de ne pas connaître mieux leur cycle menstruel, surtout quand elle essaient de tomber enceintes."

6. Faut-il avoir un orgasme pour tomber enceinte?
Pour les femmes, la réponse est non, assure Wendy Vitek. C'est nécessaire par contre chez les hommes. Il ne faut pas non plus s'inquiéter des orgasmes masculins "trop fréquents", qui n'influencent pas la fertilité.

7. Est-ce qu'on devrait essayer d'autres positions?
Là encore, si vous tentez d'avoir un enfant, les chercheurs n'ont pas démontré que certaines positions sexuelles étaient plus efficaces que d'autres.

 

Par http://www.7sur7.be

Publié dans Divers

Commenter cet article