De plus en plus de contrats de mariage avec une clause "sexe" et "poids"

Publié le par Planète-Eléa

 

 

 

Selon les avocats américains spécialisés dans le domaine matrimonial, les contrats de mariage incluant des clauses sexuelles et abordent les thèmes du "poids" et de l' "infidélité" sont de plus en plus courants.

"Maintenant, les gens veulent dicter la façon de vivre leur couple", remarque Robert Wallack, un avocat new yorkais dans le NY Daily News. Priscilla Chang, l'épouse de Mark Zuckerberg, aurait introduit une clause exigeant une nuit sans connexion virtuelle avec le fondateur de Facebook.

Cependant, pour les experts, ce genre de clauses ne serait pas valable dans un tribunal. Elles auraient plus une valeur psychologique que juridique. "Un grand nombre de ces clauses ne sont pas valables pour le tribunal, mais elles sont toujours utiles. Le couple peut discuter de ses objectifs communs et cela fixe les règles de base", ajoute-t-il.

L'infidélité ferait souvent partie d'un accord financier. Surtout auprès des stars. Catherine Zeta-Jones a ainsi fait inclure cette clause au contrat la liant à Michael Douglas. Jessica Biel, elle, réclamerait 500.000 dollars à Justin Timberlake en cas d'incartade.

Keith Urban, ancien toxicomane, ne toucherait rien de la fortune de Nicole KIdman s'il touche encore à la drogue, rapporte le journal. Ce type d'accord ne serait pas spécialement punitif mais aurait plutôt pour vocation d'être dissuasif.

Garder un poids raisonnable, faire l'amour une fois par semaine ou encore disposer de temps ensemble sans télévision ni téléphone seraient aussi des arguments écrits.

 

Par http://www.7sur7.be/

Publié dans Divers

Commenter cet article