Des composés chimiques dans le saumon, mais en faible quantité

Publié le par Planète-Eléa

 

Francetv info et la rédaction de France 2 ont mené des analyses de saumon fumé en laboratoires, à la recherche de polluants toxiques ou de mercure.

 

 

La France est devenue le premier consommateur européen de saumon, frais, cru ou fumé. Pourtant, des interrogations sont nombreuses sur sa toxicité lorsqu'on en consomme en grande quantité. Francetv info et la rédaction de France 2 ont mené des analyses sur le saumon fumé en laboratoires, à la recherche de polluants toxiques ou de mercure.

Le résultat est surprenant : on trouve deux fois plus de polluants dans le saumon fumé bio analysé que dans le saumon fumé d'élevage classique et dans le saumon frais. Le risque pour la santé est-il vérifié après ces tests ? C'est en Norvège que l'enquête a été menée. Ce pays produit 70% du saumon consommé en France. Les autorités sanitaires locales se veulent rassurantes. Elles affirment que même les femmes enceintes et les jeunes femmes peuvent en manger, contrairement aux recommandations du ministère français de la Santé, datant de juin 2013, qui limitent les portions à deux par semaine. Voici l'enquête en France et en Norvège de nos confrères de France 2.

Publié dans Infos santé

Commenter cet article